Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes Livres chroniqués...

        par auteurs

 

 

 

Mes Livres chroniqués...

        pargenre3

 

 

 

Rechercher

Prochaine lecture!

        

In My Mailbox

imm 

Mes coups de coeur

succubus

baiser-de-lombre

enfernite-300x439

 

 

 

 

 

vampire-city,-tome-4---la-fete-des-fous-242795-250-400

pandemonium

glitch

Votre avis de lecture publié?

fee copie2

Avis ciné

       lights-camera-action     
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 20:17

Rouge-rubis.jpg

 

ROUGE RUBIS

Elle est le Rubis, la douzième, l’ultime voyageuse. Avec elle, le cercle est refermé, le secret révélé.

Un secret qui remonte à la nuit des temps.



Informations générales :

Titre : Rouge Rubis

Titre original: Rubinrot, Liebe geht durch alle Zeiten (rubis rouge, l’amour qui traverse les âges)

Auteur : Kerstin Gier

Edition : Milan (deuxième et troisième tome chez MACADAM)

Nombre de pages : 337

 

Le résumé de Cams :  Le gène des Veilleurs Du Temps ne se transmet que dans deux familles, dans l’une par les femmes, dans l’autre par les hommes. A travers les siècles, seuls douze en hériteront, six femmes, six hommes.

Dans la famille de Gwendolyne, tout le monde a toujours cru que c’était sa cousine Charlotte qui en avait hérité, aussi avait-elle été préparée depuis sa plus tendre enfance aux voyages dans le temps, prenant des cours d’histoire, d’équitation, d’escrime, de violon, et de mystère, en attendant avec impatience son saut d’initiation, qui devrait avoir lieu entre sa 16eme et sa 17eme année.

Gwendolyne, quant à elle, mène une vie presque banale dans la même maison que sa détestable cousine, sa grand-mère qui a des visions, sa tante tyrannique et du mystérieux Mr Berhnard, sans que personne ne veuille lui dire précisément ce qui retourne des voyages dans le temps. Comme sa chère tante se plait à lui répéter, elle n’est  « qu’un enfant ordinaire, comparée à la gracieuse Charlotte, qui elle est promis à servir de grandes causes » au détail près qu’elle voit les esprits des morts.

Mais seulement voilà. « Tout le monde » s’était trompé, et c’est elle qui réalise la première un saut dans le passé, prouvant à tout le monde qu’elle est le Rubis, la douzième voyageuse.

 

LES + :


J’ai trouvé l’idée vraiment originale, l’auteur a vraiment une imagination débordante pour imaginer tous les rouages de la caste secrète et très ancienne des Veilleurs. Rien n’est laissé au hasard, elle maitrise et utilise magistralement les codes des voyages dans le temps, ses règles, ses contraintes, etc.

On s’identifie très facilement au personnage principal (tellement que j’appelle ma mère « mum » depuis que j’ai lu ce livre). On a les mêmes émotions, détestons Charlotte, aimons (sans TOUT A FAIT se l’avouer) le beau Gideon (jamais entendu un nom aussi bizarre, mais bon). J’aime aussi le fait qu’aucun personnage secondaire n’est superflu. Tous ont une personnalité spécifique, une importance, un rôle, un but.

J’ai adoré le fait que le prologue et l’épilogue soient écrit selon le point de vue de Lucy et Paul, nous faisant peu à peu comprendre leurs motivations, leurs intentions, et même quelque chose dont je ne suis pas sûre, juste des suppositions. Quelque chose que depuis le début on semble laisser entendre, laissant des indices subtils qui nous mènent tous à une seule conclusion, si on veut bien prendre la peine de les interpréter …

Un des point forts est un extrait, entre chaque chapitre, des Annales des Veilleurs ou des Ecrits Secrets du Comte de Saint Germain, informations auxquelles Gwen n’a pas accès mais qui nous montrent l’impact des voyages qu’elle a fait dans le temps. Souvent des rapports, parfois des schémas ou des prophéties, ça aide le lecteur à cerner l’univers du récit.

Ces prophéties incompréhensibles (pour moi) sont un indice pour qui sait les déchiffrer, une frustration pour les autres. Ils faut leur prêter attention, elles servent un chapitre ou l’autre, des fois bien plus tard, comme la définition du Diamant que Gideon commence à dire à Gwen mais il se ravise. On connait la fin et la signification dans ces entre-chapitres de Bleu Saphir. Quant à moi, je les comprend la plupart  du temps trop tard, comme Gwen, et c’est Leslie qui m’explique…

 

Les - : 

 

Mon personnage préféré n’apparait que dans les dernières pages du tome 1 (enfin, il est cité) et ne prend de l’importance que dans le 2, je ne pourrais donc pas parler sans spoiler de qui il est, son caractère etc. Pour ceux que ça intéresse, je dirais donc seulement qu’il apparait page 328. Mon deuxième préféré est le petit Robert, que vous verrez dès le 1.

Plus sérieusement, il y a beaucoup de noms j’ai eu du mal au début à m’y retrouver, tout retenir, tout comprendre. Certains se ressemble beaucoup, comme le Dr White et Mr Whitman. Je ne retiens toujours pas les noms des douze veilleurs, ainsi que tous les symboles qui leur sont associés (pierre, arbre, note, animal, alchimie)

Il faut pouvoir obtenir le tome 2 dès la fin du premier, sinon l’attente est insoutenable. Vraiment.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Parole aux lecteurs
commenter cet article

commentaires

Cams 23/07/2012 19:28


nn nn je t assure regarde

Cams 20/07/2012 19:27


c'est moi ou il y est deux fois??!!

Aude de Livresse des livres 20/07/2012 20:00



tu as bu petre bien? :p