Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes Livres chroniqués...

        par auteurs

 

 

 

Mes Livres chroniqués...

        pargenre3

 

 

 

Rechercher

Prochaine lecture!

        

In My Mailbox

imm 

Mes coups de coeur

succubus

baiser-de-lombre

enfernite-300x439

 

 

 

 

 

vampire-city,-tome-4---la-fete-des-fous-242795-250-400

pandemonium

glitch

Votre avis de lecture publié?

fee copie2

Avis ciné

       lights-camera-action     
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 17:40
Confusion de Cat Clarke

 

                        

 

 

 

 

Ma note: 4/5

 

 

 

Résumé sur le site de Robert Laffont (attention beaucoup d'éléments sont annoncés qu'il est préférable de découvrir par soi-même pour plus de plaisir): 

 

"Le roman jeunes adultes qui a bouleversé l'Angleterre.

Grace, 17 ans, se réveille enfermée dans une pièce toute blanche où se trouve une table avec du papier et des stylos. 

Se confier à la page blanche lui permettra-t-il de trouver la clef de sa prison ?

 

Le soir même où elle a décidé de se suicider, Grace fait la rencontre d'Ethan. Après une bouteille de vodka en guise de dernier repas, elle se réveille enfermée dans une mystérieuse pièce blanche avec le jeune homme pour geôlier. Ce dernier lui apporte alors stylo et papier afin qu'elle couche par écrit les méandres de sa vie. À première vue, celle-ci semble tout ce qu'il y a de normal. Grace a une meilleure amie, Sal ; un petit ami, Nat. Mais comme elle l'écrit : « C'est quand je suis seule que le doute s'immisce, c'est comme ça depuis des années. Tant que je suis entourée, je peux faire semblant que tout va bien. Mais il me faut ce public pour jouer la comédie. Sinon ça ne marche pas. Seule, je ne suis pas si facile à tromper. » À mesure que les jours défilent, on comprend le désespoir qui a poussé Grace à vouloir s'ôter la vie. Sa façade enjouée de fêtarde cache bien des fêlures : elle s'entaille depuis qu'elle a 15 ans, se soûle régulièrement, et couche avec tous les garçons qu'elle croise. Son père qui l'a abandonnée lui manque cruellement, et elle en veut à sa mère froide et distante. Tandis qu'Ethan se contente de la nourrir et de la pousser toujours plus à écrire, Grace nous confie ses rêves, alors que son séjour s'éternise. Peu à peu, ses questions trouvent des réponses, et elle sent qu'elle s'apprête à toucher du doigt le fin mot de l'histoire, de son histoire.

 

 

Un huis clos troublant et hors du temps qui fait perdre tous les repères, fascine autant qu'il provoque, jusqu'au dénouement inattendu et entêtant qui hantera longtemps une fois le livre refermé."

 
 
 

3 bonnes raisons de lire ce livre: 

 

 

* une héroïne poignante.

* un huis clos au-delà des murs.

* une chute qui fait mal.

 

 

 

 

 

 

                                                                      EXTRAIT

 

 

"Je me suis allongée sur le lit en soupirant, incapable de le regarder. Il s'est assis et m'a serré le bras. 

 

" La vache..., a-t-il murmuré. On dirait... C'est toi qui as fait ça, n'est-ce-pas?"

 

 J'ai acquiescé, mais en gardant les yeux tournés. Je sentais son regard détailler les coupures les plus récentes qui n'avaient pas encore guéri. Sal a raison. Je suis une vraie détraquée. Puis la honte est doucement montée en moi.  "

 

(page 125/418) 

 

 

 

 

Mon avis: 

 

 

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire:  Grace est maintenue enfermée dans une pièce par un jeune homme. Celui-ci lui a donné stylos et feuilles afin qu'elle écrive les événements marquants de sa vie qui l'ont menée vers un certain choix. 

 

 

 

Mon ressenti: Un roman qui m'aura bien marquée. 

 

J'avais d'abord commencé le livre l'hiver dernier (octobre/novembre 2012) et oh dis donc!, que c'était déprimant rien que les premières pages! L'hiver, le froid et une lecture qui promettait une dépression nerveuse (la jeune adolescente boit, se mutile...), j'ai donc mis le livre très loin de moi pour le reprendre cet été 2013. Et je ne regrette absolument rien, car pour être triste, il l'est. En deux jours, je l'ai malgré tout dévoré, je l'ai terminé avec une boîte de mouchoirs, mais il y avait les petits oiseaux qui chantaient et le soleil qui perçait à travers les nuages alors j'ai survécu. 

 

 

 

C'est une histoire marquante sur les dédales d'une adolescente qui se fait mal pour "ressentir" mais qui tombe amoureuse et tente de se reconstruire pour mieux exploser en éclats. Le récit est poignant, l'écriture simple, écrite avec la voix de l'adolescente tel un journal intime qui relate les événements présents et surtout ceux de son passé récent.

 

Plus on tourne les pages et plus les pièces du puzzle s'assemblent, mais cela reste un puzzle et au final, ce n'est qu'une boite pleine de pièces. La vie de l'héroïne, ses souvenirs, ses sentiments, ses rencontres, sa mère, TOUTet RIEN n'a plus de sens.

 

 

Mère absente, meilleure amie avec des secrets, petit ami génial peut-être justement un peu trop. Des secrets, partout et de tous sauf de Grace, l'héroïne, entière qui porte son coeur entre ses mains et dont celui-ci prend de sacrés coups de "cutter" psychologiques! Je suis encore très émue en écrivant cet avis, la fin explique tout, la fin est une chute qui ne surprend pas, mais n'en reste pas moins des plus douloureuses. "la vie est un beau mensonge", slogan du livre, nous sommes effectivement en plein dedans. 

 

 

 

L'auteure a très intelligemment mené son histoire, je me suis immédiatement prise d'affection pour Grace, je ne la comprenais pas quand elle se mutilait, mais elle souhaite s'en sortir et c'est ce qui rend le livre difficile psychologiquement. Le kidnapping, le kidnappeur, les scènes d'abord bien séparées entre le passé et le présent puis le flou envahit le récit, c'est la confusion.... la fin vous expliquera pourquoi. 

 

 

 

Un livre que je conseille. Je déplore le manque de surprises mais au fond l'auteure a fait en sorte qu'on devine dès le début pour nous préparer à avoir mal. Après peut-être certains lecteurs n'avaient rien vu venir que ce soit sur les amis de Grace ou sur le final, je serai curieuse de savoir s'ils n'ont pas fait une demande en asile psychiatrique dans ce cas.

 

Il faut avoir le coeur bien accroché et ne faites pas comme Grace, protégez votre coeur, votre esprit... en commençant ce récit.     

 

 

 

 

INFOS SUR LE LIVRE : 

 

 

* Confusion de Cat Clarke, 418 pages aux Editions Robert Laffont dans la Collection "R", paru le 18 octobre 2012. 

 

Site de l'éditeur: lien

Site de l'auteure: http://www.catclarke.com/

                         >son facebook: lien

                         >son twitter: lien

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Ecrit par Aude E. Lynésis (Livresse des livres)
commenter cet article

commentaires

Paradiseandco 07/08/2013 10:12

Ce livre me donne très envie depuis sa sortie, mais je n'ai toujours pas fais son acquisition. Il faudrait vraiment que je m'y mette