Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mes Livres chroniqués...

        par auteurs

 

 

 

Mes Livres chroniqués...

        pargenre3

 

 

 

Rechercher

Prochaine lecture!

        

In My Mailbox

imm 

Mes coups de coeur

succubus

baiser-de-lombre

enfernite-300x439

 

 

 

 

 

vampire-city,-tome-4---la-fete-des-fous-242795-250-400

pandemonium

glitch

Votre avis de lecture publié?

fee copie2

Avis ciné

       lights-camera-action     
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 19:32
Saga Phaenix de Carina Rozenfeld.

 

 

 

                                               

 

  Ma note sur les deux livres: 4/5 

 

 

 

3 bonnes raisons de lire cette saga:                                      

 

Une histoire simple, sensible, puissante.

Une description minutieuse pour un rendu imaginaire euphorisant et bouleversant à la fois.

Un décor et des références qui nous parlent, font sourire et font rêver d'une certaine manière...

 

 

 

 

 

      TOME 1

 

                          

                                       

Elle a 18 ans il en a 20. 

À eux deux ils forment le Phænix, l’oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir,  ils devront se retrouver et s’unir dans un amour pur et éternel…

Depuis l’origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L’être fabuleux est constitué de deux âmes sœurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s’aimer pour reformer l’oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d’éloigner les menaces qui pèsent sur l’humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l’oubli de leurs vies antérieures les empêche d’être réunis…

Aujourd’hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d’université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu’à ce qu'elle fasse cette étrange série de rêves dans lesquels un jeune homme lui parle, et constate une mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus troublant encore : deux garçons se comportent comme s’ils la connaissaient depuis toujours… 

Bouleversée par ces événements, Anaïa devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire pour comprendre qui elle est vraiment et retrouver son âme soeur.

 

 


                                                    EXTRAIT

 

«  J’entends de la musique lointaine, du piano je crois. Les notes meurent dans un accord mélancolique. Une silhouette noire s’approche de moi. Elle est en contre-jour, et la lumière qui jaillit derrière elle crée un halo presque magique, comme une couronne étincelante.

Elle est grande, beaucoup plus grande que moi, c’est un homme. Mon cœur se met à battre sans que je sache si c’est d’appréhension ou d’anticipation. Il s’arrête à quelques pas. 

- Anaïa, tu es revenue, murmure une voix basse.

- Où ?

- Chez toi. »

 

Page 55/434

 

 

 

 

MON AVIS

                                                               

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire...Anaïa déménage avec sa famille en Province et commence sa première année universitaire. Retrouvant une amie d'enfance, elle se sent rassurée et prête à affronter cette nouvelle vie... Nouvelle vie ou Ancienne vie? Les rêves et la présence de deux charmants jeunes hommes vont tout bouleverser dans le coeur de la jeune fille.

 

Mon ressenti:     ************coup de coeur**************

 

Un livre déconcertant, une auteure française dont je suis pleinement fière de parler autour de moi.  En lisant Carina Rozenfeld (tout en écoutant sa playlist attitrée), j'ai pris un plaisir immense. Ce premier tome que j’ai lu est un petit coup de cœur. Petit ? Je vais immédiatement expliquer pourquoi. 

 

Entre le titre et le résumé, nous en savons en tant que lecteur beaucoup trop ! Le livre perd ce qui aurait pu être son atout. Pas de surprise, je ne me suis pas demandée ce qui allait se passer mais comment « ça » allait se passer, jugeant à contre-cœur la pauvre héroïne de  "cruche " et me demandant si le rythme n’était pas un peu long… quel dommage !

 

 

Les réactions et choix de l’héroïne font sourciller mais je pense qu’il y a anguille sous roche et j’attends le dénouement dans le tome 2 pour vraiment la juger. Au sujet de l’idée du phaenix, j’aurai vraiment voulu qu’on me la réserve en surprise à la fin ! Le titre aurait été juste « ae » (non pas mon pseudonyme d'auteure) et nous aurions complété, se tapant la tête et s’exclamant : « oh mais c’est incroyable» ! 

 

 

Hormis cette petite déception, le reste est tout simplement DIVIN à lire ! 

 

Narré au passé sauf pour les rêves -au présent-, le récit est écrit à la première personne du singulier soit la petite Anaïa qui débute ses études universitaires loin de Paris et de ses vieux amis. J’ai adoré suivre cette jeune étudiante qui doit s’adapter sur tous les plans. Cela m’a rappelé de très bons souvenirs et malgré le caractère incroyablement moderne de l’histoire –relater les statuts facebook et les commentaires exactement écrits comme nous le faisons-, je pense que plusieurs générations peuvent s’y retrouver. La playlist par exemple, excellente est plus multi-génération, j’adore l’écouter !  Ainsi, même si l’histoire en elle-même me fait plus penser à du « young » qu’à du « adult », ce livre peut séduire n’importe quel amoureux des mots. 

 

 

En effet, au-delà de l’histoire, magnifique et classique, deux jeunes hommes charmants mais pas étonnants, la force puissante et dévastatrice du livre est dans les mots ! Il y a des passages particulièrement ceux qui parlent de musique, qui m’ont réellement émue. J’en déglutis encore rien qu’en tapant ces mots car j’ai vraiment eu un coup de cœur sur le style de l’auteure ! Je suis fière et heureuse de penser que Carina écrit pour les plus jeunes et de me dire que j’ai devant les yeux un texte écrit de ses mains sans aucune traduction…c’est une savante de la langue française ! C’est si rare de nos jours !  

 

 

Lorsque Carina écrit un passage, je l’ai immédiatement en scène dans ma tête et je peux autant sentir le vent sur mon visage que les notes de musique me chatouiller le ventre … J’aime les auteurs qui écrivent avec le cœur, cela se sent immédiatement et personnellement me touche en pleine « âme » !

 

Carina allie la modernité d’un décor et de ses personnages au classicisme des mythes littéraires si chers à mon cœur : histoire d’amour éternelle, malédiction, onirisme… avec un style emphatique, quoi demander de plus ?

 

Je ne peux que recommander cette auteure et son livre, un bijou si rare que je vais garder précieusement dans ma bibliothèque en remerciant l’auteure pour sa générosité étalée ainsi dans ce livre et la collection R de l’avoir éditée.      

 

 

 

 

 

 

 

  TOME 2

 

                                    

 

Résumé sur le site de Robert Laffont:

 

"Elle a tout oublié, il se souvient de chaque instant.

 

Depuis la nuit des temps, ils se sont retrouvés pour former le Phænix.

 

Cette fois, afin que l'oiseau mythique renaisse de ses cendres, les deux amants devront ranimer le feu sacré...

 

Au cours de sa première année de fac dans le sud de la France, Anaïa a découvert qu'elle était détentrice d'un secret profondément enfoui en elle. Deux garçons qu'elle a rencontrés, Eidan et Enry, attendent d'elle qu'elle se souvienne, et qu'elle recouvre sa véritable identité.

 

Une série de rêves troublants la hante, un mystérieux visiteur lui laisse des messages la nuit à travers les paroles de chansons... Grâce à ces indices, elle pourra renouer le fil coupé de son existence et découvrir que l'amour est la seule étincelle capable d'allumer le brasier de ses souvenirs. Celui qui est son âme soeur est là, près d'elle, tout près d'elle...

 

Réchauffée par les flammes de leur passion, Anaïa devra encore affronter les démons de son passé. Leur fusion suffira-t-elle à réparer ce qui a été brisé et à écarter le péril qui les guette..."

 

 

 

 

                                          EXTRAIT

 

 

" Il avait atteint mes épaules et, après avoir dégagé mes cheveux, il déposa un baiser sur une clavicule. La chaleur qui commençait à embraser mon corps ondoya en moi et, dans mon ventre, la fournaise qui s'était éteinte sous l'effet de la pluie et du froid, se remit à ronronner"  

 

(page 210/432) 

 

 

 

 

 

MON AVIS

 

 

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire: Anaïa se souvient peu à peu de tout, difficilement mais sûrement grâce à son cauchemar récurrent, à la musique et à Eidan. Mais quand la mémoire est revenue, Anaïa doit faire face à ses décisions passées, à ses souvenirs et à ce qu'ils sont tous les trois avec Eidan et Enry. 

 

 

Mon ressenti:

 

Une suite toujours aussi poétique qui a fait chavirer mon coeur. Le tome 2 est un prolongement du tome 1 sans ellipse si je me souviens bien. En effet, nous en sommes au même point de la fin du tome 1 au début du tome 2, Anaïa sait que Eidan et Enry sont des créatures surnaturelles et qu'elle y est liée d'une manière ou d'une autre. Son but: se souvenir et s'accomplir. Notre but: découvrir qui ils étaient tous les trois et comment ils en sont venus à être dans le sud de la France à notre époque tels trois étudiants "normaux".

 

 

L'écriture est toujours aussi touchante, douce avec un souci du détail sur les émotions, les paysages, les expressions des personnages que je trouve tout simplement PARFAITE. J'avais tout le livre en film dans ma tête, rien n'y manquait. Une belle histoire uniquement rendue par la belle écriture de Carina!

 

 

Malgré tout, je noterai une petite déception quant à un manque d'action - la scène du cauchemar revient un peu trop souvent à mon goût- car il y avait matière à nous faire rêver avec ce trio épique. J'ai été très agréablement surprise d'apprendre qui est Enry, comment sa place était importante, j'avais d'immenses attentes sur ce personnage ambigu. Mais le final a été restreint au "phaenix", à l'amour de deux personnes éternelles. Tant pis pour les flash-back, des nouvelles par exemple qui raconteraient un peu les aventures passées serait génial! Comme la nouvelle Ames soeurs.

 

 

Enfin, j'en voudrais plus voilà tout, quand on est fan, on devient très gourmand... A noter, toute la page qui fait partie de l'extrait cité plus haut est un vrai coup de coeur. Une magnifique scène toute en sensualité!!!! 

 

 

 

 

 

 

 

 

INFOS SUR LA SAGA        

 

Phaenix, écrit par Carina Rozenfeld, édité chez Robert Laffont dans la Collection R.

=> Tome 1, Les Cendres de l'Oubli, sortie le 06 septembre 2012.

=> Tome 2, Le Brasier des Souvenirs, 432 pages, sortie le 18 avril 2013.

Il s'agit d'une duologie!

 

Playlist de l'auteure sur le tome 1 (sur deezer):  lien

Tchat avec l'auteure et ses lecteurs: lien

Nouvelle autour du couple mythique : lien 

 

Sur l'auteure:

sa page facebook: lien

son twitter: lien

son site officiel: lien

 

                                       collection R

Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Fantastique: Immortels - Loups - Anges
commenter cet article
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 21:20

Tome 1 (avis écrit pour le Challenge 2012: Livra'deux)

HC 01 murmures outre tombe

 

Quatrième de couverture:

Depuis que j'ai survécu à la foudre, je suis capable de sentir et de revivre les derniers instants des morts. Contrairement aux apparences, cela peut s'avérer utile : on me contacte pour retrouver les personnes disparues... enfin, décédées devrais-je dire. Du coup, j'en ai fait mon métier. C'est sûr, tout le monde n'apprécie pas la façon dont je gagne ma vie, mais, puisque je dois vivre avec ce "don", autant m'en servir. Tolliver, mon demi-frère, m'accompagne. Un associé dont je ne peux pas me passer. Aujourd'hui, nous allons à Sarne dans l'espoir de retrouver une adolescente. Dénicher le corps ? Facile ! Mais quitter la ville, c'est une autre affaire !

 

Mon avis:

Une saga qui réunit fantastique et policier, deux genres que j’apprécie et quel bon moment passé à découvrir ce 1er tome des Mystères de Harper Connelly. 

Charlaine Harris m’étonne car je connais surtout La communauté du sud et puis j’ai été agréablement surprise avec la série policière Lily Bard et maintenant celle-ci dont j’ai désormais dans ma pile à lire tous les autres tomes grâce aux copinautes. 

L’écriture de Charlaine Harris est simple et efficace, je suis immédiatement rentrée dans l’histoire. Le genre policier est vraiment son domaine !

Ceci est aussi dû à l’incroyable présence de l’héroïne, Harper, une jeune femme traumatisée qui a été foudroyée et en a survécue avec quelques phobies et paranoïa en dommages. Mais pas seulement. 

Harper s’est réveillée avec le don de trouver les morts, ce n’est pas comme un médium ni comme un profiler c’est encore autre chose. A noter, en lisant le livre, j’ai quand même pensé aux séries Médium avec Patricia Arquette et Profiler (une vieille série M6) car la progression de l’histoire fonctionne assez comme un épisode de série TV du genre, vraiment pas mal du tout ! A noter enfin, Harper est tout comme Lily, fragile, traumatisée mais incroyablement pleine de ressources. Ces deux-là attirent la sympathie et attisent la curiosité.  

Harper ne « voit » donc pas dans le cas d’un meurtre par exemple, le meurtrier, mais ressent dans tout son corps les derniers instants de la victime et où le corps de la victime a été enterré. Les scènes en question sont absolument géniales, j’ai eu la même chair de poule éprouvée par la jeune femme. Le surnaturel se trouve donc uniquement dans ce don mais le reste de l’histoire est tout à fait réaliste et semé d'embûches vraisemblables surtout dans ce genre de petite ville isolée ... 

Harper travaille avec son demi-frère et c’est un vrai duo de choc. Tolliver est séduisant et quoique très proche de sa sœur pour la soutenir lors de ses crises d’angoisses ou autres psychoses, il est très différent. Pour le moment, dans ce 1er tome, nous avons des brides de la personnalité de chacun, de leurs souvenirs, suffisamment pour être intrigué et en vouloir plus. Ils sont tellement proches un peu comme le duo dans Supernatural (encore une série TV), différents mais prêts à tout pour leur moitié filiale. Ils sont touchants et quand Tolliver vient aider notre héroïne, j'ai soufflé plus d'une fois , pensant "il était moins une!". 

Enfin voilà, quand Harper a rempli sa seule mission de trouver des corps dans une petite bourgade, les choses ne se passent pas comme prévu et pour s’en sortir, le duo va devoir mener l’enquête et découvrir le criminel et tout ce qui se cachait derrière cette histoire.  L'intrigue est intéressante et le rythme faussement tranquille. Se poser au motel et attendre son chèque ne fait pas partie du jeu. 

La seule chose que j’ai regretté ce sont les nombreux personnages qui sont dans cette histoire, -dans la série Lily Bard, c’est exactement pareil- il y a du monde et soi-même pour mener l’enquête et aider l’héroïne, au début, j’étais un peu perdue-. Mais une fois dedans et comprenant tout ce petit monde, c’est comme un huis clos avec Sherlock Holmes, y a plus qu’à relier les pièces du puzzle et désigner du doigt qui est l’assassin. 

Un 1er tome génial et puis en format livre de poche, petit prix, petit format qui s’emmène partout, des chapitres bien répartis où l’on ne s’ennuie pas… c’est le tip top ! Je vous ai déjà dit que j'avais adoré ce livre?     

 

 

                                          challenge-livra-deux-pour-pal-addict avec ma chère Marie-Elie!



Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Fantastique: Immortels - Loups - Anges
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 23:24

 

9782012020009FS

Roman---Vampire-City-Tome-1

vampire-city-T3-copie-1.jpg

vampire-city,-tome-4---la-fete-des-fous-242795-250-400              

                  LUS

Attention aux SPOILERS sur les tomes suivants. Ne lisez pas les avis des tomes suivants si vous débutez la saga.

 

 




 

3bonnesraisons bis ..cette saga

 

* des personnages charismatiques.

* une ville contrôlée par les Vampires.

   (dystopie fantastique ? :D) 

* une écriture simple et visuelle.

 




 

TOME 1   BIENVENUE EN ENFER

 

Roman---Vampire-City-Tome-1

 

 

 


A seize ans, Claire Danvers est une étudiante de génie, promise à un avenir brillant. Ses parents l'envoient pourtant s'enterrer à Morganville, dans une université au fin fond du Texas. Très vite, elle devient le souffre-douleur de la "mafia manucurée" du campus.

Claire trouve alors refuge dans la maison de ses rêves. Elle se lie bientôt d'amitié avec ses trois colocataires, Eve la gothique, Shane le rebelle au coeur tendre et Michael, musicien prodige qui ne sort qu'après le coucher du soleil.

Mais Claire n'est pas encore tirée d'affaire. Car à Morganville, certaines personnes ont les dents longues et, la nuit, les ombres sont habitées. Claire survivra-t-elle à Vampire City?




                                                   Extrait 

   

  Elle fut dirigée vers un répondeur, une voix masculine douce et jeune s'éleva: "Bonjour, vous êtes bien chez nous. Si vous en avez après Michael, il passe ses journées à dormir. Si c'est Shane, bon courage, on ne sait jamais où il est fourré. (Elle entendait, au loin, le rire d'au moins deux personnes .)  Quant à Eve, vous la trouverez sans doute sur son portable ou au café. Sinon, vous pouvez laisser un message. Et si vous êtes interéssé par la chambre à louer, passer directement, c'est au 716 West Lot Street. " Une autre voix, féminine cette fois, enjouée et ponctuée d'éclats de rire évoquant les bulles d'un soda, ajouta: "Ouais, cherchez le manoir!"  Puis, une troisième, masculine, conclut: "Si  vous aimez  Autant en emporte le vent et La Famille Adams, vous serez comblés." Des rires de nouveau, puis un bip.

 

(page 25 et 26/ 358) 

 



 

 

monavis bis

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire...     Claire entre à l'université mais se fait de suite bizuter avec violence. Elle trouve une chambre en dehors du campus et fait la connaissance de ses trois futurs meilleurs amis sans penser une seule seconde au danger qui l'entoure. En effet, la ville est régie de règles imposées par des vampires.


 

Mon ressenti  Super 1er tome! Je suis immédiatement rentrée dans l'histoire, m'identifiant facilement à Claire. Pourtant écrit à la 3e personne du singulier, j'ai ressenti toutes les émotions de Claire et la pauvre, qu'est-ce qui lui tombe dessus quand même! Le début est tout à fait réaliste, un bizutage violent de Claire par des filles à papa. J'ai trouvé ça presque rassurant lorsque Claire  se rend compte de la configuration de la ville où elle se trouve: les vampires existent et règnent sur les humains. 

 

L'histoire est rythmée sur la vie de Claire qui a vraiment le chic pour se trouver dans de très mauvaises situations. Ses choix n'aident pas non plus. Mais heureusement, Claire n'est pas seule et Shane, Michael et Eve sont trois colocataires aussi originaux qu'attachants. Une seconde famille pour Claire dans ce monde de vampires et d'autres créatures surnaturelles...

Les rebondissements se situent d'ailleurs dans l'évolution des personnages, la nature réelle de chacun. Il y a de bonnes et de mauvaises surprises. Shane est aussi taciturne que protecteur (et séduisant), idem pour Michael qui est un brin plus civilisé -la nuit- (et séduisant) et Eve n'a pas la langue dans sa poche. Monica est tout ce que je déteste, une sorte de Cordelia (Buffy)  psychotique. Claire jeune et timide voulait juste faire ses études mais avec ces trois amis, une ennemie cinglée et les intrigues vampiriques (un livre magique) qui incluent donc des ennemis vampires, elle a vraiment de quoi perdre de vue ses objectifs...et la vie! -quoiqu'elle s'y tient à ses études, elle est assez têtue-.

Les dialogues entre les personnages sont nombreux et toujours comiques, attendrissants ou au contraire effrayants.  

Le journal d'Eve à la fin est génial, car nous avons son point de vue sur tous les événements et sur ses amis dont Claire que je n'imaginais pas aussi maigre et fragile selon les dires d'Eve.

Un tome SUPER, une ville pleine de MYSTERES, des personnages HUMAINS et un rythme très ADDICTIF!!!    

 

 

Mots magiques pour se souvenir du roman:     Chili; Monickettes; symbole; THE livre; Amélie; acide; Morganville; journal intime d'Eve; guitare; gothique; fantome; Protection; Starbucks; vampire; Miranda; incendie...

 



 

 

TOME 2 LA NUIT DES ZOMBIES.

 

9782012020009FS

 

 

 

 

 

 

  Les vampires voient d'un mauvais oeil le retour à Morganville de Frank Collins, le père de Shane.
Ce dernier est déchiré entre sa loyauté envers son père et son amitié pour Claire, Eve et Michael. Car la soif de vengeance de Frank risque de compromettre la protection des colocataires face aux vampires, à grand peine contenus par leur alliée Amelie. Mais lorsque les vampires enlèvent Shane pour tendre un piège à son père, Claire et ses amis vont devoir mettre tout en oeuvre pour le sauver.

 

 




                                                   Extrait 

   


  En bas régnait le chaos le plus total, un chaos qui
n’avait rien à voir avec la cohue joyeuse d’une piste de
danse. Au son de leurs cris, les invités se bousculaient
pour rejoindre les sorties, marée de vêtements noirs et
de masques blancs éclaboussés de rouge… Du sang. Il y
avait du sang.
Sam les agrippa, Eve et elle, par les épaules et les
poussa à l’intérieur de la chambre. Il fixa son regard sur
Ian, toujours recroquevillé contre le mur.
— Toi, O positif. Il y a combien de sorties ?
— Quoi ?… Oh, non… Tu viens de m’appeler par
mon groupe sanguin, non ?

 

(page 269/361 en ebook)

 



 

monavis bis

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire...     Le père de Shane débarque en ville avec l'intention de tuer le plus de vampires. Brandon le vampire est tué, Shane est déclaré coupable, trouvé sur les lieux. Claire et ses amis doivent trouver comment l'innocenter et le sauver. A côté, le frère d'Eve rôde en ville, présumé tueur en série de jeunes femmes....   

 

Mon ressenti  Un très bon tome dans la continuïté du 1er. Drame, violence et romance, le bon cocktail pour passer un bon moment. L'histoire se lit très vite et bien. Celle-ci reprend directement sur la fin du tome 1, du coup, j'étais immédiatement dedans vu comment termine le tome 1. Michael!!! Je n'en reviens pas!

Le rythme est toujours aussi incroyable avec des intrigues nombreuses et intéressantes: Monica la vipère, Shane, son père, Oliver, Amélie, le retour de Jason...les menaces sont partout. Le suspense et la pression sont réellement présents car Shane est menacé à mort. Pauvre Claire! L'ambiance est angoissante et je me demandais en tournant les pages qui allait mourir ou être torturé. 

L'évolution des personnages est géniale entre la transformation de Michael (encore), l'arrivée du père de Shane et Eve qui se bat avec ses sentiments face au retour de son frère.  Shane nous dévoile sa face cachée, son passé, ses sentiments. Il est aussi torturé que séduisant. Ses répliques sont toujours aussi piquantes. Il peut être aussi tendre que froid et menaçant. Autant Claire doit toujours faire face aux dangers mortels, autant Shane doit faire face aux malheurs à perdre tous les gens qu'il aime.

Ce tome montre l'existence des chasseurs de vampires et comme dans le tome précédent que la violence peut venir autant des humains que des vampires.

 


Mots magiques pour se souvenir du roman:     biker; père de Shane; transformation; baisers; Joe Hess et Travis Lowe; symbole de la fondadrice; Jason Rosser; Sam;vampirisé; téléportation; Shane; bucher; Brandon; otage; tunnels; drogue; incendie...  

 



 

TOME 3   LE CREPUSCULE DES VAMPIRES

 

vampire-city-T3-copie-1

 

 

 

A Morganville, la meilleure solution pour échapper aux vampires, c'est peut-être de se soumettre à eux. Claire Danvers a donc décidé de se placer sous la protection d'Amélie, le vampire qui dirige la ville. En échange, Amélie confie à Claire une nouvelle mission, qui n'a rien d'un cadeau.
Même si elle s'en sortait, Claire ne serait pas à l'abri du danger. Car elle va devoir affronter seule un tueur qui sévit à Morganville. Un tueur bien humain, contre lequel la Protection d'Amélie n'a aucun pouvoir.


Un tueur qui s'intéresse de près à Claire..

Un pas de travers, et c'est la mort. Claire parviendra-t-elle à déjouer les pièges de Vampire City ? 

 

 

 

 



                                                   Extrait 

- Et si je perds? ajouta-t-elle, la gorge serrée.

- Alors je te mangerai, répondit-il avec la même sincérité.

- Vous...vous ne pouvez pas, s'écria-t-elle en découvrant son bracelet, qui refléta la lumière.

- Ne sois pas ridicule. Bien-sûr que je le peux. Je peux faire tout ce que je veux, mon enfant. Sans moi, il n'y a pas d'avenir. Personne, surtout pas Amelie, ne me refuse une petite gâterie de temps à autre. Tu n'es pas assez épaisse pour mériter le nom d'en-cas, de toute façon.

 

Elle recula d'un pas. Un grand pas. Ce sourire de dingue...Elle jeta un coup d'oeil vers la pièce où patientait Sam. Pas étonnant qu'Amelie lui ait demandé de rester.    

 

(page 73/273 en ebook)

 



 

monavis bis

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire...    Claire a signé pour avoir la protection d'Amélie et celle-ci lui demande en retour d'étudier avec un vampire malade et dangereux, Myrnin. En même temps, le frère d'Eve, Jason rôde en ville et prétend être le tueur en série qui sévit la nuit violant et tuant des jeunes femmes.

 

Mon ressenti  Nouvelles intrigues et la suite des aventures de Claire! Après les malheurs de Sophie, voici les malheurs de Claire. Qu'est-ce qu'elle enchaîne les problèmes tout de même et avoir signé une Protection n'a servi à rien! Son intelligence hors du commun, connue d'Amélie est mis à la contribution de la Fondatrice ce qui vaut bien des soucis à Claire et à ses amis. Le rythme est toujours aussi entraînant car nous alternons entre le tueur en série, Myrnin et ses accès de folie, l'hypocrisie de Monica, sa "nouvelle" amie, Michael le vampire...et j'en passe!

De nouveaux personnages intéressants pointent leur nez, comme Myrnin. Ce vampire malade et savant a quelques révélations dans son sac notamment sur les vampires et sur la ville. Morganville prend d'ailleurs vraiment de l'ampleur au fil des tomes, une ville pleine de secrets . Shane reste égal à lui-même, Eve aussi et Michael métamorphosé en vampire nous en dévoile un peu plus. Shane et Michael ont autant de charme l'un que l'autre, je les adore. Claire commence à être assez intrépide. Jason est inquiétant et Oliver toujours aussi versatile. Chacun évolue et se dévoile peu à peu et je trouve ça toujours aussi intéressant, même passionnant.

En bref, un bon tome! Il y a toujours un nouveau personnage ou un nouveau drame qui arrive. Et comme pour les précédents opus, la fin est terrible. A chaque fois, l'histoire du tome se termine à peine qu'un autre danger vient frapper à la porte des protagonistes.

Vivement le tome 4!

 


Mots magiques pour se souvenir du roman: bracelet; Myrnin; cristaux rouges; remède; Jason; soirée de Monica; coupure; Fenton; Michael le vampire, champ magnétique; fondation, Captain Flagrant, otage, chasseurs, hôpital, prison...     




 

      TOME 4   LA FETE DES FOUS

 

vampire-city,-tome-4---la-fete-des-fous-242795-250-400

 

 

 

À Morganville, on prétend que vampires et humains vivent en parfaite harmonie. Mais Claire Danvers n'a jamais été dupe... surtout depuis l'arrivée de M. Bishop, un vampire très ancien qui préfère de loin la guerre à l'amour. Et pour accomplir son plan diabolique, il a choisi un bal où les vampires choisissent des cavalières bien vivantes...

 

 

 

 

 

 

 


 


                                                   Extrait 

 

Il poussa un Tupperware vers les barreaux de sa cellule.

- Regarde.

Considérant le récipient avec suspicion, Claire demanda:

- Mmmm...c'est quoi?

- Du tissu cérébral.

-Quoi?

Myrnin la détailla par-dessus ses lunettes, puis rétorqua:

- Je te l'ai dit, du tissu cérébral.

- A qui appartenait-il?

Il jeta un regard circulaire autour de lui, les sourcils haussés.

- A part moi, je ne vois pas grand monde, ici.

 

Une pensée si terrible traversa l'esprit de Claire qu'elle n'osa pas la formuler à voix haute. Myrnin lui adressa un sourire diabolique.

 

 

(page 187/244 en ebook)

 



 

monavis bis

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire...    Bishop, un très vieux vampire débarque à Morganville et sa visite n'est pas du tout courtoise. Lui et Amélie ont des affaires à règler et les humains sont en danger notamment Claire, ses amis et...ses parents nouvellement installés dans la ville. Le danger est partout et le bal organisé promet de sacrés rebondissements. 

 

Mon ressenti  Ce tome est comme ses prédécesseurs, écrit dans un rythme binaire. Toute la première partie est assez lente, comme si entre la fin du tome 3 et la fin de ce tome, l'auteure faisait une pause ou au contraire préparait ses pions sur un immense échiquier qu'est Morganville. La deuxième partie surtout la fin, c'est le départ d'une fusée vers l'espace, les pions qui tombent. Que de rebondissements! Des rebondissements qu'on "attendait" si je puis dire mais aussi des surprises, des mauvaises surprises...


J'ai adoré ce tome, surtout la fin. Vous voyez dans la série TV, Buffy contre les vampires, l'ultime épisode quand Willow a jeté un sort et s'écroule en disant "c'était trop bien" (en gros en français), c'était exactement moi il y a quelques heures quand j'ai terminé cette histoire. J'ai de suite regardé dans ma PAL (pile à lire) si j'avais bien le tome 5 car on ne peut pas décemment lire le tome 4 sans avoir le 5 sous la main, à moindre d'être maso.

 

Je ne sais pas pourquoi j'adhère autant à cette saga, pourquoi je souris bêtement en lisant les flirts de Shane avec Claire, fille un peu niaise mais courageuse ou que mes yeux scrutent la moindre information sur Michael quand il sort de la douche. J'adhère, voilà tout. Les personnages évoluent doucement et sont attendrissants. Myrnin est toujours aussi déroutant dans ce tome, je crois qu'il n'a pas fini de nous surprendre.

 

Enfin, la trame de cette saga évolue bien, j'apprécie cette histoire de vampires malades dont il faut chercher le remède, heureusement qu'elle est là sinon il manquerait quelque chose. On apprend aussi des pratiques de la ville comme le don du sang, l'accueil des nouveaux habitants comme les parents de Claire. J'ai hâte de savoir comment tout ceci va finir pourtant, en voyant le nombre de tomes, je vais devoir être patiente. Mais je ne sais pas pourquoi, cela ne me dérange pas. Je suis bien, moi, à Morganville, pas vous?


 



INFOS SUR LE LIVRE

 

 Saga prévue en 15 tomes, (d'après une interview de l'auteure) voici ceux sortis en France:

 

* Tome 1 à 6 Vampire City de Rachel Caine aux Editions Hachette, collection "Black Moon"


Projet de série ou film encore incertain...

   

Sites intéressants:

Page FB de l'auteure (non officiel): lien 

Page FB de la saga (non officiel): lien

Site officiel: lien

Un blog d'une fan: lien

  

Retrouvez les fiches de la saga sur Lecture Academy, cliquez ICI.

Un trailer très sympa au niveau du casting mais je pense qu'il faut avoir lu au moins un tome car c'est très brouillon je pense, non? Mais bon, ça vaut le coup d'oeil!!!!


 

 

 

Pour les veinards qui comprennent bien l'anglais, l'auteure parle de sa saga! 

 

 

 

 

Bit-lit-2012--logo1-

 

 

Merci de la recommandation de cette série à la célèbre Sabounette leslecturesdeSab. <3

 


Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Fantastique: Immortels - Loups - Anges
commenter cet article
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 15:42

product thumbnail

 

 

 

=> Les Immortels, tome 1 : Trahison.

Un premier roman qui montre déjà le style naissant de l’auteure Rebecca Alledra. Un style théâtral avec beaucoup de dialogues et peu de descriptions. Mais celles-ci sont suffisantes pour se représenter exactement les décors et les réactions des personnages. J’ai bien aimé ! Au début, j’ai eu un peu de mal à cerner la nature de chacun et la relation qui les lie car il n’y a pas de héros ou héroïne, c’est un groupe. Ensuite, une fois ce passage un peu maladroit des présentations, tout devient fluide et s’enchaîne très bien. J’ai passé un très bon moment. Rebecca écrit très bien et on sent le besoin plus qu’évident de donner vie aux personnages en pièce de théâtre ou en série TV avec une mise en page bien particulière. Les dialogues sont en gras. Par contre, la fin est facile, elle m’a surprise. De l’humour et des sentiments, quelques petites surprises, mon personnage préféré est Lucas et le décor de l’auberge, savoir tout ce petit monde prêt à « vider » de sang ou d’esprit (ou pire avec Dagor) les clients m’a bien fait rire !

 

=> Les Immortels, tome 2 : Le Temps des explications.

La suite immédiate au tome 1. Pas d'ellipse, ce qui est dévoilée à la fin devient le sujet du tome 2. Avec un sacré flash-back sur la rencontre de tout ce petit monde. Je dois dire que j'ai très souvent secoué la tête et bien ri car Rebecca écrit vraiment avec originalié et sur un ton franchement décalé. J'ai malheureusement retrouvé les défauts qu'il y avait dans le tome 1 au sujet de la mise en page et pas mal de fautes mais ce sont des détails facilement modifiables. Autant la mise en page est en défaut pour un roman ou une continuité dialoguée (ciné), mais peut-être pas pour une pièce de théâtre. Il y a vraiment de bonnes idées et je pense qu'avec la sortie prochaine du tome 3, en retravaillant le tout, les unifiant et franchement cela ferait un super roman unique en son genre. Peut-être un jour ! :) Après on avance chacun dans ses projets, ce n'est donc pas évident de revenir à ses premiers bébés.

Enfin, je suis comme la précédente fois vraiment surprise de voir qu'en si peu de phrases descriptives, je vois exactement comment "tourner" les scènes (oui je rappelle que Rebecca destinait son oeuvre à un spectacle vivant ou audiovisuel). J'ai adoré la scène dans la forêt. Il y a des raccourcis qui sont pris notamment entre Lucas et Emily mais je crois que c'est vraiment à prendre au second degré!

 

Tomes 1 et 2: Une lecture que je conseille particulièrement maintenant pendant les vacances d'été! Un livre à lire sur la plage.  Lisez un petit passage et allez boire un verre ensuite dans une auberge, vous aurez alors en tête tout le monde de Rebecca et à coup sûr serez pris de faux rire!  

 

 



 

FB de l'auteur: ICI 

 

N'hésitez pas à contacter l'auteure si vous avez des questions, elle vous répondra, elle ne mord pas et à 150 fans sur sa page, elle fait un concours... suivez le guide enfin c'est vous qui voyez (mouah ah ah)

 

A très vite pour le tome 3!!! Oui, oui allez le tome 3, le tome 3!!! (qui est déjà sorti, le tome 4 est pour très bientôt)

 

Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Fantastique: Immortels - Loups - Anges
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 19:01

enfernite-300x439

  Six mois que Nikki a disparu, sans laisser de traces. Six mois qu’elle a, par désespoir, abandonné Jack. Six mois qu’elle a passés enfermée aux côtés de Cole, dans un monde entre morts et vivants.

Nikki est de retour et elle doit faire un choix.

Mourir auprès de Jack, ou vivre pour toujours avec Cole, en Enfernité.



                                                   Extrait 

   

Il s'accouda à la balustrade et baissa la tête. Il demeura longtemps silencieux. Seule sa respiration profonde était audible. Il semblait réfléchir intensément. Enfin, il reprit la parole:

- Tu devrais rentrer chez toi.

Je reniflai. Chez moi. Sans ma mère. Avec mon père que je ne supportais plus. Avec Jack qui risquait de venir m'annoncer en personne qu'il avait trouvé une autre copine.

- Je ne peux pas rentrer chez moi.

Je ne sus si c'était à cause d'une inflexion dans ma voix, mais Cole me regarda enfin:

- Nikki, tu me fais pitié.

Je devinai qu'il était sur le moment de céder. Je mis ma main sur son bras et il ne résista pas lorsque je l'attirai face à moi.

- Je t'en supplie.

- Je ne peux pas te dire non, déplora-t-il. Et ça va être un problème.

 

(Cole et Nikki, page 241/374)

 

Retrouvez le prologue ICI

 



3 BONNES RAISONS

* un mythe lié à l'amour et au sacrifice qui se déroule dans notre monde moderne.

* Jack et Cole. Deux jeunes hommes charmants, énigmatiques et assez têtus.

* une échéance de six mois pour Nikki avant les Ombres ou non...

 

Le hic:   des flash-back qui arrivent trop tôt. Plusieurs pages sur "maintenant" afin d'être bien dans le bain auraient été l'idéal ensuite par contre, ils arrivent à point nommé.  



 

 

MON AVIS

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire...  Nikki revient du Festin où Cole, un Enfernaute s'est nourri durant un siècle (6mois sur Terre) de son malheur et de ses émotions en général. En revenant sur Terre, Nikki a six mois devant elle pour dire au revoir à ceux qu'elle aime, sa famille et Jack qu'elle n'a pu oublier. Car les Ombres vont venir réclamer leur dû...A moins qu'elle accepte de devenir comme Cole, éternelle.

 

Mon ressenti 

Belle couverture!

Enfernité est un livre coup de cœur ! A vrai dire, mon sentiment est le même que pour Juliette Forever à savoir les auteures reprennent des mythes et leur donnent une nouvelle existence plus moderne, plus originale. Ici, Enfernité reprend un mythe que je vous laisse découvrir mais la mort, l’immortalité et les héros amoureux sont de bons indices…

Au début, j’ai trouvé le RYTHME un peu lent et très perturbant. En effet, un coup l’action se passe un an plus tôt, un coup au présent, un coup six mois plus tôt…etc. à peine quelques paragraphes qui nous emmènent dans un cadre particulier que celui-ci change instantanément, revoilà celui du passé…etc.

Et puis, les changements prennent leur importance et je les ai vite acceptés comprenant les enjeux. L’INTRIGUE est effectivement un long fil à suivre parsemé de révélations et de rebondissements bien sympathiques. Les indications de temps en début de chapitre désignent en réalité l'écoulement depuis la sortie du Festin (là où Nikki était durant 6 mois) jusqu'aux Tunnels ou l'Enfernité (soit 6 mois après) qui attendent Nikki. Le présent est entre les deux et pour comprendre quels sont vraiment ces enjeux, l'auteure a décidé de mélanger un peu passé, présent, esquisse de futur... afin de ne pas se trouver dans un schéma purement linéaire et de nous tenir en haleine. "Tu veux savoir ce qui se passe là maintenant? Attend, lis d'abord ce passage, tu comprendras un élément d'abord. "De quoi instaurer suspense et nervosité!

La fin par contre n’est pas étonnante mais appelant à la suite, alors j’accepte le compromis de ce qui s’est passé… même si je reste contrariée par le sort de certains personnages.

Le développement des PERSONNAGES se fait réellement en douceur, il ne faut pas être pressé pour connaître le fond de pensée de chacun. Même à la fin, cela reste vague pour certains. Je ne dirai pas qui. C’est un trio amoureux d’une certaine manière, disons que c’est plus compliqué. Nikki doit choisir entre les Tunnels à savoir les « enfers » purs et durs ou l’éternité avec Cole. Dans les deux cas, elle est dans un ultimatum de 6 mois pour se décider sinon les Ombres des Tunnels viendront la prendre. Or, soit elle souffre dans les "enfers" soit elle est avec Cole mais cela signifierait puiser l’énergie vitale d’autres personnes. Jack son grand amour se trouve en plein milieu où dans les deux cas, Nikki est condamnée. Toute l’histoire tourne donc autour des sentiments de Jack, l’aime-il encore ? Peut-il seulement l’aider ? de Cole, qui est-il vraiment ? Peut-il avoir des sentiments « humains » ? Et Nikki, peut-elle trouver une troisième solution qui ne serait ni les Tunnels ni Cole mais juste la vie réelle avec Jack et sa famille ?

Ecrit à la 1ère personne du singulier, au présent, Nikki est une héroïne fragile, jeune et innocente. Elle ne prétend rien hormis de se donner durant ces six mois de liberté, l’occasion de rendre heureux ceux qu’elle aime avant de partir vers son destin funeste quel qu’il soit. Je l’ai trouvé attachante car elle est jeune et amoureuse et d’une certaine manière, nous avons toutes été des Nikki, amoureuse, jalouse, peu confiante…

Jack et Cole sont deux personnages singuliers. L’un est terriblement humain, l’autre terriblement « ancien », au-dessus de tout ça du moins en apparence. Ils appartiennent à deux mondes différents et je suis curieuse de savoir si dans le tome 2, nous allons en apprendre plus sur le monde de Cole, sur l’Enfernité. Cole reste quand même une belle énigme. Peu loquaces mais directs, les deux garçons ont beaucoup de charme et j'ai apprécié leurs répliques, leurs gestes...ils ne sont pas parfaits et dévoilent leur belle profondeur.

 

Enfin, c’est un livre que je conseille aux amateurs de YA, d’histoire d’amour, de mythologie revisitée et d’écriture simple et efficace. J’ai passé d’excellents moments, je ne pouvais plus lâcher ce livre avide d’en savoir plus sur son univers. Je dois avouer que je reste assez frustrée, beaucoup d’éléments sont finalement donnés mais jamais assez… un sentiment qui prouve bien que l’auteure m’a séduite et que j’en redemande encore !  

 

 

 

Mots magiques pour se souvenir du roman:     Festin, Mme Stone, Retour, Enfernaute, Lacey Greene, guitare, pêche, élection, Surface, bracelet, le Tuyau (rafting), Maxwell, fille de Perséphone, Tunnels, Ombre, Mary, atelier GraphX, Dead Elvises... 

 



 

 

 

INFOS SUR LE LIVRE

 

L'auteure a prévu une trilogie.

 

Tome 1, Enfernité de Brodi Ashton aux Editions Milan, collection "Macadam", 374 pages.

Tome 2 prévu en début 2013

Tome 3 prévu en 2014

 

  Sites intéressants:

Blog de l'auteure: ICI  

Site de la collection "Macadam": ICI  

FB de l'auteure: ICI 

 

 

Trailer:

 

 

Merci à la collection "Macadam" des Editions Milan pour ce super roman!

 

421095 10150606331053315 64912213314 9072174 1385055305 n

  Cliquez sur le logo pour voir le catalogue de la collection!!!

Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Fantastique: Immortels - Loups - Anges
commenter cet article
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 19:03

 

 

TOME 1 Le Sang des Anges.

le sang des anges bis

 

 

« Je suis Elena Deveraux et j’ai beau être la meilleure chasseuse de vampires du moment, je ne suis pas sûre d’être à la hauteur de mon prochain job. Mon employeur étant le terrifiant Raphael, Archange à la beauté redoutable, je n’ai aucun droit à l’erreur… même si c’est mission impossible. Cette fois ce n’est pas un simple vampire rebelle que j’ai à chasser. C’est un Archange déchu, Quand les archanges jouent, les mortels cassent. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



                                                   Extrait 

   

"Ses mains glissaient le long des bras d'Elena, dans un sens puis dans l'autre, sa respiration hérissant les fins cheveux qu'elle avait sur la nuque. Durant une seconde fugace, elle vacilla. Que ressentirait-elle si elle s'appuyait sur Raphael, si elle le laissait -oh mon Dieu! Que lui arrivait-elle?

-J'en ai assez vu. Partons.

Elle lutta contre son emprise.

Il resserra cette dernière, ses ailes entourant la chasseuse pour lui cacher la vue sur la pièce, sa poitrine chaude et dure contre son dos.

- En êtes-vous sûre? (Ses lèvres chuchotaient contre sa peau si sensible qu'elle dut lutter contre le besoin de frissonner.) Je n'ai pas pris de maîtresse humaine depuis la nuit des temps. Mais vous avez un goût...qui m'intrigue."

 

(page 94/478)

 

 



3bonnesraisons bis

 

* une histoire très intéressante mêlant érotisme et enquête policière morbide.

* des personnages têtus et affectueux d'autres plus ambigus et terribles.

* une évolution assez impressionnante tant de l'histoire que des personnages.

 

le hic: l'écriture.



 

MON AVIS

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire...    Elena a le don de "sentir" les vampires ce qui est bien pratique dans sa profession de chasseuse de vampires jusqu'à ce que sa patronne l'envoie sur un nouveau contrat du côté de l'archange de New-York qui souhaite utiliser ses facultés pour une mission bien dangereuse.  


 

Mon ressenti  Un 1er tome intéressant et je souhaite en connaître la suite. Toutefois, mon avis reste mitigé. Ecrit à la 3e personne du singulier, au passé simple, nous suivons l'héroïne Elena, chasseuse de vampires employée dans une nouvelle mission par un archange puissant et mortellement dangereux. L'univers de l'HISTOIRE est tout à fait passionnant: c'est un monde de vampires, d'anges, d'archanges, d'anciens.... tellement riche, trop riche enfin je m'explique.

 

L'auteure nous donne trop d'informations dès le début. Tout est trop compact sans parler de passages purement abstraits ou bien contradictoires. J'ai relu plusieurs fois des paragraphes pour essayer de comprendre le sens...en vain. L'ECRITURE de l'auteure ne passe donc pas et j'en suis attristée. Cela manque vraiment de clarté et aussi de descriptions, de transitions d'un lieu à l'autre. Quel dommage! Bon, ce n'est pas non plus écrit au point de faire saigner les yeux mais la lecture reste assez fastidieuse alors que l'histoire est tellement bien.

 

Car oui à côté de ça, le livre est sauf! L'évolution de l'histoire et celle des personnages sont réellement très attrayantes. Je me suis forcée à lire c'est vrai à cause de l'écriture et du trop plein d'explications mais vers la 200e page, j'ai commencé à vraiment dévorer le livre. (200 sur 480 pages). De manière purement anecdotique, l'arrivée d'un personnage très secondaire, l'ange Illium a été un déclic, et même avant ça, une certaine métamorphose en Calme de l'archange Raphael qui relance l'intrigue. J'ai assemblé tout ce puzzle confus et j'étais enfin captivée par l'histoire.  Au début, le principe de vampires liés aux anges, les transformant, les "dirigeant" m'a un peu fait sourciller. Encore des vampires et cette fois carrément affiliés aux anges, on aura tout vu! Mais après coup, ça passe bien, certaines explications font que ça marche même très bien.

 

Bon je n'ai pas aimé certains termes vulgaires dans la bouche d'archanges, je ne suis pourtant pas prude mais un ange, je ne sais pas ça devrait avoir de la classe dans ses propos mêmes aussi érotiques qu'ils soient. A part ça, l'archange Raphael est à croquer. Dangereux, arrogant et hypnotisant! Les échanges avec Elena dès la 1ere rencontre sont absolument délicieux. Peur, admiration puis désir, sentiments... alternant les face à face et  les échanges télépathiques. Raphael immortel aime "jouer" mais on sent rapidement la solitude et le besoin d'aimer. 


Les PERSONNAGES sont vraiment bien développés même les rôles secondaires apportent à l'histoire. (Dmitri; Illium; Sara, Venin, Jason) Il y a matière à écrire sur chacun d'eux. L'idée de l'héroïne au passé secret et terrible qui a des pouvoirs assez particuliers est bonne tout comme l'ambigüité du personnage de Raphael. Chacun est touchant à sa manière, d'autres sont réellement repoussants. Le tout s'imbrique bien avec l'héroïne entourée d'affection en tous genres. Au début, je n'aimais vraiment pas l'archange Raphael et son "rentre-dedans" et puis une petite scène dans une immense baignoire m'a faite changer d'avis...

Il y a encore beaucoup à savoir sur les personnages, notamment les archanges les plus anciens ou certains vampires, on sent une menace se lever peu à peu, plus terrible que la 1ere dans ce tome. La hiérarchie de chacun est compliquée vous l'aurez compris mais accrochez-vous cela vaut le coup je pense!

Le RYTHME est prenant, là encore l'écriture a empêché le vent de m'emporter comme l'héroïne aux bras de son archange dans le ciel mais il est bien là. En fait, le roman se sépare en deux parties. Celle du début consiste plutôt au jeu du chat et de la souris entre Elena et Raphael, la seconde est beaucoup plus morbide, comme une enquête policière surnaturelle. Les deux protagonistes cherchent la trace d'un autre archange, Uram  et ceci ne peut se faire qu'en "reniflant" les cadavres laissés derrière lui. Cette partie est plus dure et beaucoup plus intéressante même si le jeu de la séduction en 1ere partie n'est pas complètement déplaisant.

      

Mots magiques pour se souvenir du roman:  rose; Uram; Guilde; chasseurs, parfums; Caves; Mini-Me; Tour de l'Archange; ambroisie; ange de Sang; Bobby; Feu d'Ange, Tranformation; couteau ; Altesse Royale la Garce...   

 



 


 

INFOS SUR LE LIVRE

 

 Saga Chasseuse de Vampires de Nalini Singh éditée par J'ai Lu, Collection "Darklight"

 

Tome 1, Le Sang des Anges (sur Raphael et Elena)

Tome 2, Le Baiser de l'Archange (sur Raphael et Elena)

Tome 3, L'Epouse de l'Archange (sur Raphael et Elena)

 

En VO:

Tome 4,  Archangel's blade (sur Dmtri)

Tome 5,  Archangel's Storm (sur Jason)

 

3 nouvelles en VO aussi (avec des extraits VO). must love hellhounds

                                                                                      Angels of darkness

                                                                                      Angels' Flight

 

   

Sites intéressants:

 Blog de l'auteure: ICI

Site officiel de l'auteure: ICI

Blog intéressant (en anglais) : ICI

FB de la saga (en français): ICI

FB de la saga (en anglais): ICI 

D'autres chroniques sur Livraddict: ICI

 

 

Trailer:

 

Présentation saga avec casting (un peu long mais j'aime assez le casting)

 

 

 

 

 

L'auteure parle de sa saga: (c'est en anglais attention SPOILER) Ah j'aimerai comprendre l'anglais!

 

 

 

 

 

 

Bit-lit-2012--logo1-

 

bitlit

 

Merci de la recommandation de cette série à ma Marika chérie des Livres et des Etoiles  <3

 


Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Fantastique: Immortels - Loups - Anges
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 09:23

TOME 1

 

Juliette-for-ever

 

 

Oubliez tout.


Oubliez Roméo qui se tue pour Juliette.
Oubliez Juliette qui se tue pour Roméo.
La vérité? Les deux amants sont devenus immortels... Roméo s'acharne à séparer ceux qui pourraient s'aimer, quand Juliette doit tout faire pour les réunir.

 

Entre les deux anciens amants, tous les coups sont permis. Car l'amour a fait place à la haine. Pour toujours. Vraiment?

 

 

 

 

 

 

 

 



                                                   Extrait 

  "Il soupire.

- Tu crois toujours que je suis le seul responsable?

- Tu m'as enfermée dans une tombe et tu m'as laissée mourir.

- Le passé...

Il fait un pas vers moi mais s'immobilise alors que je brandis la lampe.

- ...le passé ne peut être changé, mais l'avenir...l'avenir est devant nous. La vie, l'amour, tout ce que tu as toujours désiré. Tu n'as pas à retourner dans les brumes. Tu peux rester ici. Je peux rester ici avec toi.

J'éclate de rire. C'est si absurde que je ne peux pas m'en empêcher."

 

(page 119 sur 341)

 

 

 



3 BONNES RAISONS


* Le mythe de Roméo et Juliette est réadapté et je trouve qu'il est ainsi agrandi, devenant incroyablement plus beau, plus dur et ambiguë. Beaucoup de surprises et de rebondissements.  Ah qu'est-ce que c'était bien!


* Des personnages incroyables et complets. Je doutais des intentions de tous sauf de Juliette... Roméo est-il un monstre? Ben est-il si gentil et irrésistible? Pourquoi Gemma est-elle aussi lunatique? Qui sont vraiment Roméo et Juliette? Quel est le but réel de leur "guides" mystiques ....  J'ai beaucoup apprécié l'évolution de ses personnages bien atypiques.


* Une belle écriture simple et fluide. Stacey Jay a su intelligemment raconter son histoire distillant les informations au bon moment. L'évolution de Juliette, des autres personnages, de l'intrigue, de la "mission" tout est magnifiquement orchestré.

 

 

Le hic:  la fin est un peu trop "facile" mais je sens que c'est pour mieux nous manipuler pour le tome 2....



 

 

MON AVIS

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire...    Juliette se réveille dans le corps accidenté d'Arielle et pense de suite à accomplir une énième mission: réunir deux âmes soeurs avant que Roméo ne l'en empêche. Mais rien n'est normal, elle n'arrive pas à contacter son "guide" la Nourrice et Roméo lui annonce qu'ils sont "seuls". Juliette connaît Roméo, ses mensonges sans compter que l'une des âmes soeurs a une drôle d'influence sur elle. Juliette se sent perdue comme jamais, sa propre âme est en danger... 


 

Mon ressenti 

 

 

  Un gros coup de cœur! A vrai dire, c'est quand on s'y attend le moins qu'on prend vraiment du plaisir. J'étais sceptique quant à lire une histoire avec Roméo et Juliette version moderne....et dire que j'ai failli passer à côté de ce petit bijou!

 

L'histoire est absolument géniale. Tout est parfaitement bien expliqué et décrit dès le début de manière à bien comprendre quels sont les enjeux et comment va se dérouler l’histoire (enfin...qui donne à croire que ça va se dérouler de cette manière). Il n’en est rien. Accrochez-vous !  Je suis entrée immédiatement dans le livre, complètement happée par ce rythme endiablé. Je lisais les pages à une vitesse folle, j'emmenais le livre partout où j'allais - pas la peine de faire une liste- Je n'ai jamais été non plus autant tenté de lire la fin directement! Oui.... mais non, je ne l'ai pas fait....!!! Je ne suis pas Mililivre moi ! :p Par contre, j'ai tenté un petit harcèlement auprès de mon ami Jude (le Cosmos de la YA&Cie) lui posant à des heures plus que nocturnes des tas de questions par sms. Je la remercie, elle me connait bien maintenant, quand je suis comme ça, il ne faut rien me dire que "ah tu te demandes si untel est... moi aussi mais tu verras bien". Ne lisez nulle part aucun spoiler, j'aurai sacrifié la personne qui m'aurait donné ne serait-ce qu'un indice sur le développement de l'histoire. (la fille très claire, elle veut savoir mais surtout pas) Merci ma Jude d’avoir tenu le choc sur mes interrogations, tu as failli lâcher des infos. Il faut dire que je suis au taquet quand il s’agit de faire des découvertes.  Merci, car j'ai ainsi pu savourer chaque rebondissement, chaque information et mis en ordre un sacré puzzle autour du mythe de nos deux protagonistes et pas seulement sur ces deux-là…

 

Le temps est au présent, le récit à la 1ere personne du singulier à savoir le point de vue de ma chère Juliette. Si marquée par le passé, si entière, Juliette est de loin un personnage si touchant... bon d'accord quand j'y pense, ils ont tous un côté tellement attachant, même Roméo. D'ailleurs, merci à l'auteure, deux petits chapitres sont du point de vue de Roméo, du coup, c'est très important pour mes petits nerfs car je voulais savoir ce que Roméo pensait. Mon cœur ne tenait plus au-delà d’un certain nombre de pulsations, je virais au rouge. En réalité, chaque personnage y compris Juliette a sa face cachée. Tous ont des secrets, des sentiments refoulés, des pulsions dissimulées. Combien de fois ai-je dit à Juliette (oui je parle aux livres vous le savez à force) mais ne vois-tu pas que l'évidence est devant ton nez? Jusqu'à ce que je me rende compte que c'est bien plus compliqué que ça. J'ai bien deviné certaines choses, je m'en félicite (^^) mais d'autres m'ont vraiment surprises. "Mais bien-sûr », me cognant le livre sur la tête. Notamment, je pense au personnage même de Juliette. Je me suis tellement focalisée sur les autres, que je n'ai pas du tout fait attention à Juliette.  Il y a aussi plusieurs petits personnages à prendre en compte sans parler des "corps" qu'habitent Roméo et Juliette qui ont leur propres blessures à guérir. Bon, je l'avoue, j'ai aussi un peu perdu pied avec le charmant Ben... des détails ont du m'échapper à cause de lui... Mais oui tout est de sa faute! Mais qui est Ben?... héhé  Je ne dirai rien, même sous la torture, je vous laisse découvrir la vérité sur chacun y compris notre fragile immortelle.

 

L'écriture est fluide, tout à fait agréable à lire, beaucoup de dialogues, heureusement pour une romance car les mots échangés comptent beaucoup, les petits descriptions sur les gestes de chacun aussi un peu comme une pièce de théâtre... Non, peut-être pas, mais le roman a vraiment cette force de transmettre plein d'émotions.  La tension, le suspense, le tiraillement sur les sentiments de Juliette, ses doutes, l'idylle qui ne naît de rien...Stacey Jay a réussi le pari de reprendre le mythe de Roméo et Juliette et de le sublimer. Ce pari tellement risqué est hautement remporté à mes yeux. Le mythe de Shakespeare à lui seul devient vide, je ne peux plus imaginer l'histoire qu'avec celle de Juliette Forever. Vous verrez que derrière l'intrigue il y a d’autres enjeux, des manigances des gens de là-haut, des souvenirs étouffés... Tout ce que le mythe comprenait, le livre l'a repris: de l'amour, du tragique, du danger, du sacrifice, de l'interdit, du sang...   

       

Cette histoire est si belle, si émouvante, si dure... je suis conquise, j'ai sombré un peu dans la folie pendant la lecture car je n’en pouvais plus de ne pas savoir ou de me douter sans pouvoir le dire à Juliette mais une fois fini, j'ai retrouvé ma raison. Or, celle-ci s’est mêlée à une certaine lassitude pensant que c'était fini, qu'il fallait attendre le tome 2! Attendre….. *soupirs* Oui, car la fin du tome 1... Je n'y crois pas du tout. Trop facile!  

 

C’est un livre que je vais relire bientôt comme ça entre deux autres lectures, car il se lit vite et c’est un peu comme le film Le 6e sens de Night Shyamalan, une fois qu’on sait la fin, on revoit le film complètement différemment. Ici, je veux le relire en prêtant plus attention aux détails qui m’ont échappés et ainsi me faire plaisir encore et … for ever.


      

Mots magiques pour se souvenir du roman:    Ambassadeurs, Mercenaires, sirène, brûlure, Nourrice, âmes spectrales, brumes, Arielle, Ben, Dylan, Gemma, moine, dague, mensonges, pacte, vin français, théâtre...

 



 

 

 

INFOS SUR LE LIVRE

 

* Juliette Forever , tome 1 de Stacey Jay aux Éditions Milan, collection "Macadam" depuis janvier 2012, 320 pages.

 

   

Sites intéressants:

Page FB de l'auteure: lien

Site officiel de l'auteure (super site, très beau ): lien

Son blog: lien

Site de la collection "Macadam" des Éditions Milan: lien  et leur page FB: lien


 

Trailer Brésilien (y en a pas d'autres c'est dommage) 

 

 

 

 

 

La suite? Un extrait du tome 2, ICI

 

 

Bit-lit-2012--logo1-

 

Merci à la collection "Macadam" des Editions Milan pour m'avoir fait connaître ce livre dont j'attends impatiemment la suite!!!

 

421095 10150606331053315 64912213314 9072174 1385055305 n

  Cliquez sur le logo pour voir le catalogue de la collection!!!

Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Fantastique: Immortels - Loups - Anges
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 13:29

 

 

 

livre-tenebres-L-t6oV82


  Tout crime doit être puni. Le châtiment le plus terrible n’est pas nécessairement la mort.
Mathias Crugeur, écrivain à succès, l’apprendra à ses dépens.

Les ténèbres vont le prendre pour cible. Elles vont tenter de l’effrayer, de le rendre fou, de le briser, et ce, dans le but de l’annihiler. La vengeance est écrite en lettres de sang et il n’existe aucun moyen d’en réchapper lorsque le diable en personne vous poursuit.


Les secrets sont cachés dans l’Histoire, la malédiction est implacable.
 
Ce roman machiavélique regorge de sorcellerie et d’entités en tout genre. L’ambiance inquiétante fera remonter vos angoisses les plus anciennes.

« Vous ne pouvez pas vous enfuir, où que vous soyez, la chose vous rattrapera. »

 

 

 

 



                                                   Extrait 

 

"Mathias recula machinalement sous cette vision d'horreur. Le glas de la chapelle retentit alors, le faisant sursauter. L'homme venait de disparaître sous ses yeux. A sa place, une étoile à cinq branches de couleur feu était dessinée sur le sol. La forte odeur de soufre était revenue, se mêlant à celle de la mort."

 

(page 58 sur 137)

 

D'autres extraits, c'est ICI.

 

 



3 BONNES RAISONS

* un conte gothique moderne plutôt réussi. 

* une ambiance morbide à souhait de type"fais-moi peur".

* des personnages sombres et déroutants.

 

 

Le hic: un texte trop compact qui nuit un peu à la fluidité de l'histoire.



 

 

MON AVIS

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire...   Mathias Crugeur rongé par les remords ne se rend pas compte qu'il avoue un certain crime dans ses écrits. En effet, sa gouvernante, la dévouée Madeleine apprend cette vérité insupportable et cette vérité la transforme à jamais. Mathias n'est pas prêt de trouver la paix au sein de ce domaine très particulier...   

 

Mon ressenti

 

Belle couverture qui met immédiatement dans le bain de l'angoisse!!!

 

Le livre est l'affaire d'une bonne soirée et je vous conseille sa lecture avec les conseils de l'auteure (cf. dédicace en fin de chronique) afin de vous mettre en condition pour avoir ...PEUR!!! Pour ma part, j'ai regardé un épisode de la série Supernatural sur une maison hantée, et j'ai commencé le livre à minuit. gné gné gné La réponse est oui, j'ai eu mon petit frisson de peur, pas celui qui donne des cauchemars mais celui qui crée un malaise car l'histoire est assez macabre et SURTOUT j’ai pris un immense plaisir à lire cette histoire car elle me touche totalement en matière de goût.

L'AMBIANCE. J'ai tout de suite été happé par l'histoire avec l'horrifique "Age d'or". Ce prologue pose immédiatement la teneur du texte à savoir: morbide, pleine de noirceur, inquiétante. Au XIXe siècle (mon siècle préféré), le genre fantastique connaissait un renouveau tellement puissant qu'il était appelé l"âge d'or", je ne sais pas si c'est un clin d'œil.  En tous cas, l'auteure a l'art d'installer une bonne ambiance fantastique et je la félicite d'avoir réussi certaines scènes de pure chimère qui sèment ainsi le doute dans l'esprit du héros et dans le nôtre.

 

Si vous êtes de nature sceptique, abstenez-vous, il faut avoir l'esprit ouvert pour se faire plaisir! Serpents qui surgissent, statue qui bouge comme la Vénus d'Ille de Mérimée, culte satanique, esprits éthérés, cryptes, pacte. Tous les ingrédients d'un bon livre fantastique classique y sont et c'est un bel hommage rendu au genre. Mon plaisir vient de là. En effet, j'ai souri de nombreuses fois pensant à d'autres œuvres du genre. On est presque dans le genre gothique, un genre que j'affectionne depuis la lecture du Moine de Matthew Gregory Lewis (1796) (livre plus cru donc esprits sensibles s'abstenir). Je dirais que le Livre des ténèbres est comme le Moine une sorte de CONTE GOTHIQUE qui nous plonge dans un monde surnaturel très éloigné des conventions de la raison. La présence de l'église est tout à fait justifiée et crée ainsi une certaine noirceur sur la foi, sur le divin. Jusqu'où peut-on croire et en qui croit-on? Christine Casuso montre à travers ses personnages à quel point la versatilité est le propre de l'homme.  

 

Ainsi, nous en venons aux PERSONNAGES. Aie qu'ils sont antipathiques!!! Mais c'est voulu attention. J'ai pris plaisir (et oui encore) à voir le héros ainsi se démener, voir Mathias souffrir pour finalement le prendre en pitié. Ses songes font penser au mythe de l'écrivain tourmenté qui voit ce qu'il écrit se réaliser... et comme l'auteur n'écrit pas sur l’étude des papillons et des libellules, il y a des scènes qui sortent tout droit de l'imagination d’un psychopathe. En est-il un au fond ? Je ne vous le dirai pas mais à la fin vous aurez la réponse. Aussi détestable qu’il soit, Mathias évolue et c’est intéressant de voir comment il « raisonne » et essaye de fuir, un peu comme le Horla de Maupassant qui fuyait sa folie. Ici, Mathias a le même état d’esprit à se demander s’il est fou ou non ou si c’est son domaine qui est bien hanté.

Les autres personnages connaissent aussi une sacrée évolution dont le petit Paco, mon préféré car le plus distant de toute cette affaire macabre. C'est Paco qui va nous dire si oui ou non nous avons rêvé ou si Mathias a bien vécu ses drames. Enfin, Madeleine, le personnage le plus FLIPPANT du livre. Je ne pensais pas qu'elle irait aussi loin dans sa folie vengeresse. J'en parlais plus haut, elle est la personne qui illustre donc le plus la versatilité des hommes et c’est la plus à plaindre. Elle réserve bien des surprises cette gouvernante.

 

Malheureusement, par moment, il était difficile de s'identifier à ces personnages du fait qu'il n'y ait pas de dialogue (à peine quelque phrases que je n'aurai pas mises pensant c'est tout ou rien). Je ne savais pas trop comment chacun s’exprimait et sur quel ton, le style indirect a ses bons et ses mauvais côtés et aussi il y avait peu d'indicateur du temps qui s'écoule. L'ECRITURE reste tout à fait honorable. Autant j'aurai voulu un texte plus aéré afin de bien détacher chaque scène car elles sont vraiment nombreuses et je pense que du coup, certaines ont du m'échapper, autant ne pas indiquer le temps qui passe était une bonne idée.

 

On nous "raconte" (qui? un esprit spectateur de toute cette mascarade, l'auteure qui habite non loin des lieux) ce qui s'est passé dans ce domaine mais ce pourrait être toujours d'actualité puisque l'époque n'est pas précisée. Je parlais de conte, je pense que Christine Casuso n'est pas loin de maîtriser l'art de conter. Des contes comme à leur origine destinés aux adultes. Les mots sont bien choisis et surtout des séquences (car j'aime voir mes lectures en film) sont si bien décrites qu'elles pourraient faire un bon petit film gothique. Le rythme est plutôt bon et entraînant.

 

En bref, un petit livre qui vous balade dans un monde austère et malsain, qui vous donne quelques frissons et pour les passionnés de la littérature fantastique, la « classique », l’originale, celle qui a inspiré tous les sous-genres actuels (que j'aime lire aussi), un vrai plaisir!!!!     

 

Lecture commune avec Tom de la Voix du livre.                                                 

 

Mots magiques pour se souvenir du roman:   Black bird; hémoglobine; succube; Alban; fantôme; Paco; brouillard; sorcière; statue; chapelle; exorcisme...

 



 

 

 

INFOS SUR LE LIVRE

 

 

  Le Livre des Ténèbres de Christine Casuso aux Éditions Valentina depuis le 5 mars 2012, 144 pages.

 

   

Sites intéressants:

 

Site officiel de l'auteure: lien (s'y trouve en vente ses autres livres)

Page FB de l'auteure: lien

Site des Éditions Valentina: lien   et leur page FB: lien

Où acheter Le Livre des ténèbres? lien

 


 

 

christine.JPG

Dédicace: "Pour Aude. Bienvenue dans l'univers du livre des ténèbres. Installe-toi confortablement, tamise les lumières et laisse-toi entraîner dans les dédales obscurs de ce roman hanté.

En espérant que tu prendras plaisir à la lecture de ce livre pas ordinaire. Amicalement Christine."


 

 

En belle bannière aussi, cliquez dessus!


le-livre-des-tenebres2.png

Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Fantastique: Immortels - Loups - Anges
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 19:00

                                                        Succubus blues, tome 1.


 succubusLibraire le jour, succube la nuit.


C’est la vie de Georgina Kincaid, un démon dans un corps de femme. A priori, un destin plutôt sympa : la jeunesse éternelle, la séduction absolue… mais impossible de décrocher un rencard sans mettre en péril l’âme de l’heureux élu. Heureusement que son travail de libraire la passionne…
Et son activité nocturne la tient bien occupée aussi : quelqu'un s’est mis à jouer les justiciers parmi les anges et les démons, et Georgina est jetée au coeur de la tourmente. Ses sortilèges sexy et sa langue bien pendue lui permettront-ils de s’en sortir ? 

 

 

 

 

 



                                                   Extrait 

 

" - Pour quelqu'un qui vient d'orchestrer un meurtre, je te trouve bien susceptible.

Susceptible? Dans les dernières vingt-quatre heures, j'avais dû endurer un puceau et un vampire effrayant, un meurtre -dont on m'avait également accusée- et une humiliation publique en présence de mon auteur préféré. Je ne demandais pas la lune, juste de rentrer chez moi et d'avoir un peu la paix. Au lieu de cela, je tombai sur trois intrus. Que ces intrus soient également mes amis ne changeait rien à l'affaire. C'était une question de principe. "

                                            (page 69/511) 

 



3 BONNES RAISONS

* Décor: Un univers surnaturel complètement hétéroclite tout en étant bien inséré dans la société.  

* Suspense: Le mystère plane sur tous les personnages, à qui se fier? Qui est qui?   

* Dialogues: Un bon sens de la répartie de tous les personnages. Les dialogues sont assez bien écrits, avec très souvent une petite note d'humour. 

 

Le hic: Aucun selon mes souvenirs car c'est un coup de Coeur! 




 

 

MON AVIS

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire...  Georgina, succube et libraire aspire à une vie presque "normale" en préparant avec euphorie la rencontre en dédicace de son auteur favori, Seth Mortensen. Mais rien ne se passe comme prévu et Georgina est très loin d'avoir la paix. Des meurtres sont orchestrés et les victimes semblent toutes avoir un lien avec elle. Même ses amis démoniaques doutent d'elle.

 

Mon ressenti Le 1er tome d'une saga qui est un coup de coeur! Pour le moment, je ne suis pas déçue que ce soit de l'auteure Richelle Mead ou des éditions Milady. Encore une fois, j'aime avoir leur petit livre entre les mains. Il s'agit ici de l'offre découverte à 5eur et je suis bien contente d'en avoir profité. Ah qu'est ce que c'était bien cette histoire!

 

Georgina cherche à s'innocenter d'un meurtre puis d'un autre...ect toujours des victimes avec lesquelles elle a été en conflit. Entre sa vie de jour et celle de la nuit, pas évident de trouver l'équilibre. Georgina a des bons contacts heureusement et elle va enquêter. Ses découvertes sont assez surprenantes aiguillées grâce aux indices laissés par l'assassin à son intention comme un jeu du chat et de la souris. Le final est assez étonnant, je n'avais rien vu venir, pas sur un certain point de "l'ennemi."

 

Mais d'abord, l'héroïne est à la fois sexy et touchante en plus elle est libraire alors je veux bien prendre sa place. Elle souhaite une vie normale enfin autant qu'il soit possible pour une succube qui a besoin de sexe de quelque pêcheur (pas la pêche au poisson vous vous doutez) pour survivre. Elle a une loquacité incroyable, il est vrai qu'elle n'est pas née de la dernière pluie mais elle est sacrément surprenante. Touchante aussi. En effet, sa passion pour la littérature surtout celle de Seth Mortensen est assez déconcertante et cela humanise complètement l'héroïne. Il y a de quoi sourire quand elle perd ses moyens avec la rencontre du fameux auteur. J'ai bien ri de leurs différents échanges: ils font la pair en quelque sort car elle perd ses moyens et lui est de nature timide et introverti.

 

Les dialogues sont cinglants et assez bien présents dans le roman ce qui rythment bien le récit, lui donnant une sacrée bonne dynamique. On ne s'ennuie pas une seconde avec Georgina, elle est pleine d'humour même malgré elle. A vrai dire, quand j'y pense il ne se passe pas beaucoup de choses et c'est le peu qui suffit à nous garder en haleine tout le long du récit.

 

Les personnages sont d'un mystère. Heureusement, les dialogues et quelques flash-back sur la vie de Georgina aident à mieux cerner tout ce petit monde!!! Je crois avoir rarement trouvé dans un roman des personnages aussi difficile à "cataloguer". Soit! Il y a les humains et les démons, les entités surnaturelles mais alors ici nous ne sommes pas dans un monde manichéen où tout est blanc et noir. Je ne savais jamais à qui me fier et c'était génial!!!! Il y a un assassin dans l'entourage de Georgina, on le comprend assez tôt alors du coup, chaque personnage, sa description, ses répliques... tout est analysé!

 

Sans compter dans la vie privée de Georgina, plusieurs amants prétendent au poste... mais ils sont tous charmants et s'il faut penser "succube" ces beaux jeunes hommes feraient des proies faciles mais non, Georgina ne veut pas toucher les "bons" hommes, pas en les maudissant. Cela la rend encore plus touchante et nous lectrice mauvaise fille d'y avoir pensé...^^ Carter, Seth,  Roman.... ah ils m'ont tous fait rêver! Mais sont-ils si bons?

 

Enfin, grande nouveauté que je ne connaissais pas à Richelle Mead et que je regrettais un peu dans Vampire Academy, qui manquait, c'est l'explosion des créatures surnaturelles partout dans l'histoire. Il y a de tout et ils sont tous dans notre quotidien. Le monde de la nuit particulièrement est plus épicé car les démons ne sont pas forcément mauvais mais ce ne sont pas non plus des saints. Ils ont tous aussi une manière bien à eux de vouloir s'insérer dans la société. Je pense à l'un des vampires qui change de look (Peter) ou bien qui celui qui donne avec Georgina des cours de danse (Cody). Le tableau est vraiment atypique sans compter qu'il y a des anges, des démons, des vampires et bien d'autres...

 

Un premier tome absolument délicieux. Oui délicieux car je me suis délectée de cette histoire mêlant sentiments, meurtres, chaleur, pacte et suspense.

 

 

 

Mots magiques pour se souvenir du roman:  John Cusack; archi-anges et démons; Seth Mortensen; succube, vampire; sexe; pacte; Cady et O'Neill; Roman; Letha; meurtres; Jérôme et Carter; librairie; Ariston et Kyriakos; aura; Hugh, Cody et Peter...

 



 

 

 

INFOS SUR LE LIVRE

T-1, Succubus Blues de Richelle Mead aux Editions Milady, collection Bit-Lit, 512pg.


T-2, Succubus Night de Richelle Mead aux Editions Milady, collection Bit-Lit, 480pg.


T-3, Succubus Dreams de Richelle Mead aux Editions Milady, collection Bit-Lit, 476pg.


T-4, Succubus Heat de Richelle Mead aux Editions Milady, collection Bit-Lit, 520pg.


T-5, Succubus Shadows de Richelle Mead aux Editions Milady, collec. Bit-Lit, 360 pg.


T-6, Succubus Revealed de Richelle Mead aux Editions Milady, collec. Bit-Lit, 384 pg.

 

   

Sites intéressants:

Page FB de la saga. lien

Page FB français sur l'auteure Richelle Mead. lien

Site officiel. lien


 

  Bit-lit-2012--logo1-

 

 

Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Fantastique: Immortels - Loups - Anges
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 17:39

 

Tome 1

 

 

 

 

instinct

  Tim ne garde qu'un souvenir troublant de l'accident.
Quand il a repris conscience, il était une bête féroce, avide de chasse et de sang.

 

A-t-il rêvé ?

 

Ce n'est pas l'avis du professeur McIntyre, psychiatre singulier, qui l'emmène dans son institut de recherche où vivent d'autres initiés, tous sujets à des métamorphoses animales. C'est là que Tim rencontre Shariff et surtout Flora, une jeune fille séduisante et insaisissable...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



                                                   Extrait 

 

"Shariff toussa, comme un orateur:

-  J'ajoute une clause expresse, à la demande de Flora Argento, ici présente: ce pacte n'autorise nullement quiconque à s'intéresser à la vie privée de Flora, (...) étant entendu que Flora Argento consent une discrétion semblable à l'égard de nos propres vies privées, mais qu'il y a tout lieu d'en douter, vu ses antécédents...

Des rires.

- Deuxième clause expresse: au titre de ce serment, j'aurai par ailleurs le droit, le jour de mes treize ans, de voir Flora Argento toute nue..."

 

(page 168 sur 373)

 

A ce passage qui détend l'atmosphère,  j'adoptais ce trio de choc particulièrement l'humour du petit Shariff!

 

 

 

 



3 BONNES RAISONS

 

* Décor: Le Grand Secret est dans les Alpes. J'ai adoré imaginer pareil institut dans nos montagnes! Un cadre où l'homme n'a pas d'emprise et où peut se dérouler des événements bien particuliers, inconnus des non-initiés...En plus, c'est un cadre sauvage, rien de tel pour une totale liberté de l'intrigue.

 

* Personnages: Ils sont tous touchants surtout notre trio Tim, Shariff et Flora. 3 personnalités bien différentes où se mêlent avec une belle sincérité rires et larmes.

 

* L'intrigue: une sacrée histoire complètement loufoque quand on y pense mais qui trouve dans sa folie une sorte de "raisonnement" s'appuyant sur des faits et anecdotes de notre Histoire.     

 

Le hic: J’aurai indiqué en italique "qui" est le narrateur afin de ne pas prêter à confusion, surtout lors de la dernière partie du récit, riche en changement de points de vue.

 



 

 

MON AVIS

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire...   Tim sort miraculeusement d'un accident de voiture fatal pour sa famille. Mais il est dans le flou le plus total, il serait sorti de la voiture transformé en bête sauvage. Rapidement, le professeur McIntyre l'emmène dans son Institut sur les hauteurs des Alpes afin de l'aider à comprendre ce qu'il est. Mais le danger pointe rapidement le bout de son ...museau.



Mon ressenti  Avant tout, une couverture au toucher très particulier. Après avoir lu le livre, je regarde ce "mur" gris et cette empreinte bien différemment car ... je sais. Vous saurez vous aussi lorsque vous l'aurez lu... 

 

Une belle histoire originale et pleine de fraîcheur. Une écriture limpide et précise. Attention les chapitres sont courts et nombreux, il est dur de s'arrêter dans sa lecture une fois celle-ci commencée. Prévoyez quelques heures de sommeil en moins où cas où. 

 

Dès le début, nous sommes plongés dans l'action et mis dans la confidence de ce qui semble arriver à Tim.  Je me suis prise immédiatement d'EMPATHIE pour ce jeune garçon de 17ans qui perd ses parents et son frère lors d'un accident de voiture, sans savoir s'il en est la cause.  Que de questions et de doutes aussi bien pour lui que pour nous!

En effet, Tim est presque autant "spectateur" que nous de ce qui lui arrive tellement sa vie lui échappe et prend un tournant radical qui tire vers l'absurde, vers la FOLIE.

 

L'histoire a vraiment été bien travaillé et revête un caractère PLAUSIBLE où nous acceptons comme le héros l'idée de la métamorphose d'un être humain en un animal. Pour ce faire, l'auteur a mis un point d'honneur à détailler le fruit des recherches. Le roman est riche en sources et en explications. Je suis tout à fait adepte de cette idée en d'autres d'avoir remonté jusqu'à l'ORIGINE DES MYTHES afin d'étayer cette belle histoire. Ici, il s'agit bien-entendu d'expliquer l'existence à proprement dite de Tim et des autres pensionnaires de l'Institut. Sur le moment, j'ai pensé que nous étions à l'Institut des Xmen version française, en plus "vraisemblable".  J'ai même regardé sur internet des fois que l'Institut de Lycanthropie existe vraiment en France.  Ca aurait été génial!!!

 

A côté de ce que traverse Tim et surtout de ce qu'il est, ce qu'ils sont tous, une menace plane au-dessus de l'Institut. Des chasseurs! J'ai immédiatement pensé au vieux film Les Chasses du comte Zaroff, film de 1932 où l'horreur de l’histoire tient à une chasse à l'homme avec des trophées de têtes humaines. (ça tombe bien un des grands méchants s'appellent Zaroff, un clin d'œil à mon avis et il est aussi question de trophées) Ici, ce n'est pas à proprement parler une chasse à l'homme mais le principe reste le même et cela donne un caractère DUR au roman surtout pour un roman dit de "jeunesse".  Le SUSPENSE s'installe, la menace devient pesante jusqu'à ce que se produise l'inévitable.

 

Gardez les dents serrés: Bienvenue dans le monde sauvage et le plus sauvage entre l'homme et l'animal n'est pas celui qu'on croit... 

 

 

Je parlais de Tim, qui est attachant. Shariff est celui qui me fait rire, qui détend nos petits nerfs lorsque la tension est à son comble. J'ai adoré ses répliques, à s'exprimer par citations. Oui, il m'a vraiment fait passer de bons moments. Je l'aime beaucoup ce Shariff, mon petite génie empli de sagesse. Flora blessée par la vie et par les hommes, m'a aussi beaucoup touchée. Elle a un énorme cœur mais elle se protège. Son indépendance se justifie par la peur de l'abandon. Ces trois personnages sont comme rejetés de la société et du modèle de la normalité. Ils doivent se reconstruire sans compter qu'ils doivent apprendre à maîtriser leurs corps. Une belle METAPHORE de l'adolescence. 


Le POINT DE VUE est essentiellement celui de Tim mais il varie avec celui de Shariff et de Flora du fait je pense du caractère exceptionnel de leur double nature. En effet, quand Tim est transformé, il est bon d'être dans la tête de Flora car nous avons ainsi une vision COMPLETE de la scène. De même, le changement de point de vue permet de mieux cerner les personnages, leurs pensées et leurs sentiments. Il est rassurant de constater qu'ils sont en réalité très sensibles et dans le besoin d'être soudé entre eux. J'ai apprécié ces changements de points de vue mais vers la fin, je me souviens d'avoir un moment douté sur qui parle ou pense. J'aurai aimé avoir plus de précision "scénique". 

 

 

 Le DECOR est très bien décrit et le rendu très agréable. Situer l'action dans un paysage français ou à proximité change des récits américains qui pleuvent dans les rayons de librairie. ALLELUIA! Tout ce monde sur les randonnées en haute altitude, la manière dont elles s'organisent avec la cartographie et l'équipement adéquat était intéressant. De même, j'ai appris de nombreux mots de vocabulaire comme les "mazots" (petits chalets où j'aimerai bien vivre). L'institut fait REVER, installé dans les montagnes, au cœur de la nature, il y a de quoi vouloir être métamorphe... Mais bon quand je pense aux chasseurs à l'extérieur...

 

Un récit poignant, plein de suspense, de doutes, d'amour et de scènes spectaculaires! J'imagine une intrigue pour le tome 2 au sein de l'Institut car il y a matière, certains esprits doivent être échauffés... j'ai hâte de retrouver le trio dans une nouvelle aventure!     


 

 

Mots magiques pour se souvenir du roman:   métamorphanthropie; Tiger Eye; mazot; institut; chasseurs; shaolin; otage; cauchemars; sang; Paul Hugo; taxidermiste; Catwoman; luxna; trophées; humanité...

 



 

 

 

INFOS SUR LE LIVRE

 

C'est une trilogie:



Instinct de Vincent Villeminot aux Editions Nathan, Collection Blast, 372 pages.
 Instinct 2 de Vincent Villeminot aux Editions Nathan, Collection Blast, 326 pages.

 Instinct 3 de Vincent Villeminot aux Editions Nathan, Collection Blast, 347 pages. 


   

Sites intéressants:

Page FB de la saga. lien

Page FB de Nathan Jeunesse Lire en live. lien
Page wikipédia de l'auteur. lien
Site de Nathan jeunesse lien

 

Cliquez ici pour découvrir les premiers chapitres du tome 1 d'Instinct.

 

 

Merci à Nathan Jeunesse pour ce beau livre captivant et à son auteur Vincent Villeminot pour sa modestie et son extrême gentillesse envers nous les blogueurs! C'était la 1ere fois que je rencontrais l'auteur lors du Salon du Livre à Paris, ce 18.03.12 avec mes amies blogueuses. J'ai pensé tout sourire -s'il me lit, j'espère qu'il me pardonnera, je ne pensais pas du tout mal-."Tiens on dirait un bûcheron canadien,  il dégage une sorte d'aura d'ours en tous cas (j'ose le dire) ... Je ne savais pas encore de quoi parlait l'histoire, que c'était dans la fôret, avec des animaux totems... En lisant l'histoire, puis à la fin du livre, la biographie de l'auteur sur ce que pensait sa femme, j'ai longuement souri et je me suis permise cette petite anecdote. Je précise que l'auteur n'a rien de sauvage...et qu'aucun lecteur à la dédicace n'a été blessé Non bien au contraire, cette rencontre reste mon meilleur souvenir du Salon du Livre.

 

  319729_3606930936972_1384628981_33554010_1159846922_n.jpg

 

 

 

Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Fantastique: Immortels - Loups - Anges
commenter cet article