Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mes Livres chroniqués...

        par auteurs

 

 

 

Mes Livres chroniqués...

        pargenre3

 

 

 

Rechercher

Prochaine lecture!

        

In My Mailbox

imm 

Mes coups de coeur

succubus

baiser-de-lombre

enfernite-300x439

 

 

 

 

 

vampire-city,-tome-4---la-fete-des-fous-242795-250-400

pandemonium

glitch

Votre avis de lecture publié?

fee copie2

Avis ciné

       lights-camera-action     
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 21:44

                                                   charley-davidson,-tome-1---premiere-tombe-sur-la-droite-195

Avis de Marie-Elie: 

 

J'ai Adoré !!

 

Charley, diminutif de Charlotte, Davidson est détective privée et aussi, LA Faucheuse.

 

Elle doit guider les morts vers La Lumière et les faire passer de l'autre côté. A ceux qui pensent tomber dans Ghost Whisperer, pas vraiment.. Effectivement, elle aide parfois les fantômes à accomplir une dernière volonté. Mais tout comme chaque livre de vampires n'est pas un remake de l’œuvre de Bram Stoker, laissons à l'auteur son originalité. Les vampires boivent du sang, les goules mangent de la chair, les fantômes doivent suivre La Lumière.

 

De part son métier et étant la fille et nièce de flics, ce livre est sur fond d'enquête policière, ce que j'ai beaucoup apprécié, étant amatrice du genre.

 

L'héroïne est sexy, sarcastique, modeste, pleine de ressources, et se fait régulièrement "botter les fesses", mais elle seule peut porter un tel nom la tête haute : Charley Davidson ! Elle n'est ni invulnérable ni trop fragile, elle a ses défauts, peut-être est-ce tout cela qui fait qu'elle est attachante...

 

Nous trouverons des personnages secondaires intéressants, avec tous des bons comme des mauvais côtés, ici pas de Bien contre le Mal, mais plus de nuances...  Nous avons donc des fantômes, des policiers, dont son oncle qu'elle aide à résoudre des meurtres, une bonne copine Cookie et sa fille, un collègue sceptique, Le Grand Méchant et un type mystérieux et sexy qui hante les rêves torrides de l'héroïne.

 

Ce premier tome n'est ni bourré d'action comme un Kate Daniels, ni bourré de romance comme un Psi-Changeling, ni plein de sexe comme un des derniers Anita Blake, mais un savoureux mélange à juste dose de tout ça avec un humour persistant. 

 

J'ai toutefois trouvé le côté paranormal (outre les fantômes) un peu plat vers le milieu, mais c'était pour mieux apprécier les rebondissements et révélations vers la fin du livre. Et grâce à la plume de Darynda Jones, fluide et agréable, vous n'aurez qu'une hâte : lire le second tome.

                                  challenge-livra-deux-pour-pal-addict et moi, c'est ici. :) 
Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Parole aux lecteurs
commenter cet article
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 20:17

Rouge-rubis.jpg

 

ROUGE RUBIS

Elle est le Rubis, la douzième, l’ultime voyageuse. Avec elle, le cercle est refermé, le secret révélé.

Un secret qui remonte à la nuit des temps.



Informations générales :

Titre : Rouge Rubis

Titre original: Rubinrot, Liebe geht durch alle Zeiten (rubis rouge, l’amour qui traverse les âges)

Auteur : Kerstin Gier

Edition : Milan (deuxième et troisième tome chez MACADAM)

Nombre de pages : 337

 

Le résumé de Cams :  Le gène des Veilleurs Du Temps ne se transmet que dans deux familles, dans l’une par les femmes, dans l’autre par les hommes. A travers les siècles, seuls douze en hériteront, six femmes, six hommes.

Dans la famille de Gwendolyne, tout le monde a toujours cru que c’était sa cousine Charlotte qui en avait hérité, aussi avait-elle été préparée depuis sa plus tendre enfance aux voyages dans le temps, prenant des cours d’histoire, d’équitation, d’escrime, de violon, et de mystère, en attendant avec impatience son saut d’initiation, qui devrait avoir lieu entre sa 16eme et sa 17eme année.

Gwendolyne, quant à elle, mène une vie presque banale dans la même maison que sa détestable cousine, sa grand-mère qui a des visions, sa tante tyrannique et du mystérieux Mr Berhnard, sans que personne ne veuille lui dire précisément ce qui retourne des voyages dans le temps. Comme sa chère tante se plait à lui répéter, elle n’est  « qu’un enfant ordinaire, comparée à la gracieuse Charlotte, qui elle est promis à servir de grandes causes » au détail près qu’elle voit les esprits des morts.

Mais seulement voilà. « Tout le monde » s’était trompé, et c’est elle qui réalise la première un saut dans le passé, prouvant à tout le monde qu’elle est le Rubis, la douzième voyageuse.

 

LES + :


J’ai trouvé l’idée vraiment originale, l’auteur a vraiment une imagination débordante pour imaginer tous les rouages de la caste secrète et très ancienne des Veilleurs. Rien n’est laissé au hasard, elle maitrise et utilise magistralement les codes des voyages dans le temps, ses règles, ses contraintes, etc.

On s’identifie très facilement au personnage principal (tellement que j’appelle ma mère « mum » depuis que j’ai lu ce livre). On a les mêmes émotions, détestons Charlotte, aimons (sans TOUT A FAIT se l’avouer) le beau Gideon (jamais entendu un nom aussi bizarre, mais bon). J’aime aussi le fait qu’aucun personnage secondaire n’est superflu. Tous ont une personnalité spécifique, une importance, un rôle, un but.

J’ai adoré le fait que le prologue et l’épilogue soient écrit selon le point de vue de Lucy et Paul, nous faisant peu à peu comprendre leurs motivations, leurs intentions, et même quelque chose dont je ne suis pas sûre, juste des suppositions. Quelque chose que depuis le début on semble laisser entendre, laissant des indices subtils qui nous mènent tous à une seule conclusion, si on veut bien prendre la peine de les interpréter …

Un des point forts est un extrait, entre chaque chapitre, des Annales des Veilleurs ou des Ecrits Secrets du Comte de Saint Germain, informations auxquelles Gwen n’a pas accès mais qui nous montrent l’impact des voyages qu’elle a fait dans le temps. Souvent des rapports, parfois des schémas ou des prophéties, ça aide le lecteur à cerner l’univers du récit.

Ces prophéties incompréhensibles (pour moi) sont un indice pour qui sait les déchiffrer, une frustration pour les autres. Ils faut leur prêter attention, elles servent un chapitre ou l’autre, des fois bien plus tard, comme la définition du Diamant que Gideon commence à dire à Gwen mais il se ravise. On connait la fin et la signification dans ces entre-chapitres de Bleu Saphir. Quant à moi, je les comprend la plupart  du temps trop tard, comme Gwen, et c’est Leslie qui m’explique…

 

Les - : 

 

Mon personnage préféré n’apparait que dans les dernières pages du tome 1 (enfin, il est cité) et ne prend de l’importance que dans le 2, je ne pourrais donc pas parler sans spoiler de qui il est, son caractère etc. Pour ceux que ça intéresse, je dirais donc seulement qu’il apparait page 328. Mon deuxième préféré est le petit Robert, que vous verrez dès le 1.

Plus sérieusement, il y a beaucoup de noms j’ai eu du mal au début à m’y retrouver, tout retenir, tout comprendre. Certains se ressemble beaucoup, comme le Dr White et Mr Whitman. Je ne retiens toujours pas les noms des douze veilleurs, ainsi que tous les symboles qui leur sont associés (pierre, arbre, note, animal, alchimie)

Il faut pouvoir obtenir le tome 2 dès la fin du premier, sinon l’attente est insoutenable. Vraiment.

 

 

Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Parole aux lecteurs
commenter cet article
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 13:12

Maison-de-la-nuit-T1-Marquee-De-P.C.jpg
ISBN: 2266187007
Éditeur: Pocket Jeunesse
Date de parution: 17 janvier 2010
Nb de pages: 330


Quatrième de couverture :

Dans un monde qui pourrait être le nôtre vit Zoey Redbird, une
adolescente presque comme les autres. Un soir après les cours, un jeune
homme inquiétant s’approche d’elle. Soudain, il la désigne du doigt et
lui dit :  » Zoey, ta mort sera ta renaissance, ton destin t’attend a la
Maison de la Nuit « . A ces mots, une marque mystérieuse apparaît sur
son front. Zoey est terrifiée mais – elle le sait – elle doit intégrer
le pensionnat où sont formés les futurs vampires, pour y réussir sa
Transformation ou… mourir.

L'avis de Marie :

J’ai beaucoup aimé l’histoire en général.

Au début du roman, on apprend un peu le quotidien de l’héroïne
principale, Zoey Redbird. Cela m’a permis d’en apprendre un peu plus sur
sa personalité avant qu’elle ne reçoive la Marque. En même temps, j’ai
pu mieux m’attacher à cette adolescente charmante. Elle vit des
problèmes avec son « beauf-père » comme elle le surnomme et je me suis
prise de compassion pour elle.

Ensuite, un deuxième point fort du roman est que les vampires sont
reconnus dans le monde des humains : ces derniers connaissent
l’existence des buveurs de sang. Enfin, une histoire qui met en scène
ces deux espèces et que celles-ci connaissent l’existence l'une de l’autre !
J’ai trouvé ça très original et hors du commun… c’est en partie la
raison qui me pousse à lire les prochains tomes de cette série.

Commençons avec les points faibles… J’aime plus ou moins la façon dont
les vampires sont « trouvés ». Je veux dire… C’est un Traqueur qui s’est
pointé au lycée de Zoey et boum ! Elle reçoit une Marque sur le front,
bang ! Elle est vampire…. OK, ça sort de l’ordinaire, ce n’est plus une
simple question de morsure ou de partage de sang, mais c’est un peu trop
instantané à mon goût. Toutefois, plus l’histoire avance, plus
j’apprécie cette Marque qui distingue les vampires les uns des autres.
J’aimerais seulement qu’elle soit faite d’une manière différente.

Ensuite, comme vous vous en doutez… : Zoey aura une petite histoire
d’amour dans le roman… Mais la relation ne sera pas assez développée. Là
aussi, j’ai eu l’impression qu’elle avait un coup de foudre pour lui.
Moi j’aime les relations que l’on voit évoluer un minimum. Ça n’a pas du
tout été le cas et j’en ai été déçue! Je trouve la relation un peu trop
superficielle.

Pour conclure, j’ai quand même très envie de lire le tome 2 de cette
série. J’ai hâte de savoir ce qu’il va se produire dans la vie de Zoey
Redbird!


Lien vers ma chronique :
http://passion-lecture.com/1-la-maison-de-la-nuit/
Lien vers mon blog : http://passion-lecture.com

 

Marie de Passion Lecture.

Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Parole aux lecteurs
commenter cet article