Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mes Livres chroniqués...

        par auteurs

 

 

 

Mes Livres chroniqués...

        pargenre3

 

 

 

Rechercher

Prochaine lecture!

        

In My Mailbox

imm 

Mes coups de coeur

succubus

baiser-de-lombre

enfernite-300x439

 

 

 

 

 

vampire-city,-tome-4---la-fete-des-fous-242795-250-400

pandemonium

glitch

Votre avis de lecture publié?

fee copie2

Avis ciné

       lights-camera-action     
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 23:23

 

 

Night-School

TOME 1:

Poussez les portes de Cimmeria, complots et passions vous tendent les bras ...

     Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand Frère a disparu. Et elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C'en est trop pour ses parents, qui l'envoient dans un internat au règlement quasi militaire.
     Contre toute attente, Allie s'y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire, aussi fascinant que difficile à apprivoiser ...
     Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L'établissement est fréquentée par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par la très discrète "Night School", dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.
     Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs et peut-être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisir à qui se fier, et surtout qui aimer ...

 

 



                                                   Extrait 

 

" Allie se figea et retint sa respiration.

Pendant que Gabe enveloppait Jo de ses bras protecteurs, Sylvain faisait un bouclier de son corps à Allie. Ils regardaient à travers l'entrebaîllement de la porte, prêts à intervenir.

Un objet non identifié traversa le jardin dans un boucan de tous les diables et Allie se contracta. Par chance, il semblait s'éloigner. Une poignée de secondes plus tard, c'était le silence absolu."

(page 93/480)

 

La collection "R" nous donne en inédit un extrait qui n'apparaît pas dans le livre, à lire avant de commencer celui-ci: ICI




3 BONNES RAISONS


* L'ambiance. C'est le 1er point que je me dois de souligner. Le SUSPENSE! Impossible de formuler la moindre hypothèse car à peine, je pensais mettre le point dessus qu'un nouvel événement venait tout chambouler.

 

* Des Personnages Mystérieux. Personne n'est celui auquel on pense (enfin Allie pense). Les personnages sont extrêmement CHANGEANTS, parfaitement sympathiques et attentionnés pour devenir survoltés et arrogants. Que de surprises!!! Et je crois que ce sentiment perdurera dans la suite...

 

* Un trio amoureux. Eh oui encore un! Classique donc mais alors entre Sylvain et Carter, il y a quelque chose qui les lie qui est à déterminer. Probablement le mystère derrière la Night School que vous découvrirez! A l'issue du livre même si je préfère Carter, je sens que Sylvain est bien plus sensible qu'il n'y paraît... Une belle YA en tous cas et je suis totalement sous le charme! J'espère une évolution avec une relation plus mature au bout.

 



 monavis bis

 

 

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire... Après la disparition énigmatique de son frère bien-aimé, Allie vandalise son lycée pour une énième fois. Prise en flagrant délit, ses parents décident de l'envoyer dans un internat bien mystérieux où les pensionnaires ne semblent pas ce qu'ils sont et où des événements bien curieux ont lieu la nuit . Allie en colère, angoissée et se sentant incomprise aspire quand même à d'adapter et à découvrir ce qu'il se passe. Elle veut savoir à qui elle a affaire surtout devant tant de considérations de la part de certains... 

 

Mon ressenti                    ************Coup de coeur***************

 

J'ai eu du mal à écrire mon ressenti, il m'a fallu bien du temps pour digérer tout ça, relire mes passages préférés et tenter de rédiger un avis.


D'abord les influences qui m'ont traversé l'esprit en lisant ce roman sont au nombre de trois: un petit côté Twlight de S. Meyer, c'est bien la première fois que je fais une comparaison avec cette saga mais que voulez-vous le beau et ténébreux Carter a des réactions à la Edward du genre "tu m'attires mais ne m'approche pas". Toutefois, je prefère nettement  plus Carter. Ah Carter! Je rappelle que je ne suis pas une grosse Twilighteuse ^^ Un petit côté Damnés de Lauren Kate pour le décor type pensionnat perdu avec des élèves louches. Enfin une petite touche de Vampire academy pour le côté, "éducation spéciale" et autres mystères mais que je ne peux pas nommer car ce serait du SPOILER. Donc non!  Hé hé j'adore ce sentiment....

 

Mais pour redevenir sérieuse ( oui il faut bien), je parle de petites touches car le roman prend son envol et justement en cela, je l'ai trouvé passionnant à lire. C. J Daugherty a une écriture très fluide et surtout un aspect que j'apprécie énormément vu que je "viens" du ciné (d'études dans le sens que c'est une passion, pas que je suis une spécialiste car personne n'est calée, nous sommes en perpétuel apprentissage où là... je prends mon envol à la Daugherty, je ne suis décidée pas sérieuse aujourd'hui). Bon je redescends sur terre, je disais donc des descriptions très visuelles, un rendu impeccable où l'ambiance est palpable. C'est comme si j'y étais... dans les bois près de Cimmeria cachée derrière un arbre car je sens la menace me caresser la peau....et ME TROUVER!!! ^^ Alors attention car il y a des scènes romantiques mais d'autres beaucoup moins joyeuses.

 

Je dois vraiment souligner que mon admiration tient justement à cela, à ce rendu tellement envoûtant. Voyez-vous (oh! comme j'écris élégamment) c'est écrit à la 3e personne, il devrait donc y avoir une certaine distance avec l'héroïne Allie mais non. C'est elle que nous suivons et c'est par elle que nous ressentons.  Elle est pleine de tocs (qui n'en a pas au moins un?) est très angoissée mais pourtant volontaire et pleine de courage. Je l'ai grandement appréciée ce qui est rare dans la YA où les héroïnes sont un tantinet naïves ou très jeunes dans leur tête. D'ailleurs, j'y pense, sa paranoïa est contagieuse alors gare à vous! (mon dieu j'espère que vous n'êtes pas des élèves de Cimmeria... je suis peut-être sur écoute...)

 

Les autres personnages ne sont pas pour autant secondaires. Ils sont nombreux et je vous mets au défi de deviner leur vraie nature. Trahison,  agression, confidence, manipulation, séduction … dois-je continuer ? Il y en a certaines qui vous donneront des envies de violence, une petite gifle histoire de les faire descendre de leur piédestal et d’autres qui vous surprendront, deviendront des confidentes pleine d’attention et d’humour.  Les deux personnages masculins qui « tournent » autour d'Allie sont absolument irrésistibles. J’ai encore des scènes en tête lorsque j’écris ses mots qui me font frissonner. Je vois Allie passer par le toit et se glisser dans la chambre de bip...bip...bip. C’est de la YA donc tempérez vos attentes mais moi, cela m’a amplement suffi ces petites douceurs et mêmes ces moments de chaleur…

 

J’avoue ouvertement avoir envoyé un tweet à l’auteure à leur sujet… je ne dirai pas quelle a été ma question ni quelle a été sa réponse car elle m’a répondue. Sylvain et Carter, ah  j’ai hâte de lire la suite, oh oui j’ai hâte… surtout 5 tomes, ça promet !!!

 

Enfin au sujet des mystères, de l’intrigue derrière Cimmeria (nom du pensionnat), vous vous poserez beaucoup de questions et cela pendant tout le livre. Je vous interdits d’aller lire la fin en trichant de toute manière, nous ne devriez même pas y penser car pour nous faire languir, il y a toujours un événement qui vient relancer l’action et repousser l’échéance des grandes révélations. Un petite agression sexuelle par ci, un meurtre par là et quelques brulures... une forte d'odeur carbonisée... Je vous rassure, à la fin, on sait tout enfin pratiquement et c’est bien plus simple que tous les délires que vous aurez imaginé. Ne vous faites pas de gros films…. je sais que ce sera tentant mais la révélation se tient et je suis curieuse de savoir comment les choses vont se dérouler vu le sujet… Saura-t-on ce qui arrivé au frère d’Allie ? Pourquoi est-elle placée dans ce pensionnat perdu ? Qui sont réellement Gabe, Sylvain, Carter ? Julie ? Que cache la directrice ? Une telle sympathie, n’est-ce pas louche ? Que savent les parents de Allie ? Qui sont-ils en réalité ? ….Et j'en passe! Voici, un début de liste des questions que je me suis posée !

 

En bref, un livre incroyablement prenant. Le doute sera partout sur les gens, sur le pensionnat, dans la forêt, sur Allie elle-même. Le rythme est bon, entraînant, les personnages attachants et une héroïne que je suivrais avec la plus grande fidélité comme si j’étais dans la barque avec elle. Un livre que j’ai conseillé à mes copinautes qui ont à l’unanimité adoré ! Là où certaines parlent de lenteur, moi je parle de suspense là où on parle d’émotions puériles moi je dis YA faut pas s’attendre à de l’érotisme et puis ça va justement évolué... Un livre que je suis bien contente d'avoir près de moi! Et je suis sûre d'avoir oublié des éléments mais je vous laisse le soin de les découvrir!

      

Mots magiques pour se souvenir du roman:  vandalisme; Julie; Cimmeria; Gabe; Nocturnes; Sylvain; bal d'été; Carter; toit; Jo; chapelle; Rachel; Isabelle; poursuite; Katie; meurtre; Ruth; secrets; Lucas; Night School; infirmerie; Christopher; crises d'angoisse; baisers brûlants; échecs; incendie... 




 Night school 2

      TOME 2:


Humiliée de devoir la vie sauve à d'autres qu'elle-même, Allie Sheridan finit par rejoindre en automne les rangs de la très sélective Night School. Commence alors le véritable apprentissage aux côtés du troublant Carter et du sulfureux Sylvain...

La société secrète combine cours de self-défense aux cadences infernales et entraînement à la survie digne des commandos d'élite. À Cimmeria, les pensionnaires doivent s'exercer à vivre comme les impitoyables personnages de pouvoir qu'ils sont appelés à devenir : politiciens de haute volée, PDG de multinationales ou conseillers de l'ombre.
Et le message de la Night School est clair : pour pouvoir dominer le monde, il faut renoncer à toute vie privée et se dévouer corps et âme à l'Organisation. Mais que faire quand l'amour et la mort s'invitent au bal des menteurs?

 

 

 

 

 



                                                   Extrait 

      " Deux choses arrivèrent en même temps: elle se rappela qu'elle n'avait pas ouvert la fenêtre de la journée. Et elle remarqua l'enveloppe sur le bureau. 

C'était une enveloppe d'un élégant papier ivoire, du genre qu'on utilise pour les invitations. Son prénom était inscrit au dos.

Elle reconnut immédiatement l'écriture de Christopher"

 

(page 201/398)

 



 

 

monavis bis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire... 

De retour à Cimmeria pour l'automne, Allie reprend les cours et intègre la Night School. Mais Gabe rôde et le danger peut survenir de partout surtout qu'il y a une taupe qui lui donne des renseignements. Difficile de se concentrer pour Allie car la jeune fille a le coeur qui bat pour les deux jeunes hommes Carter et Sylvain.

 

 

Mon ressenti  


Une déception et c'est plutôt pénible comme avis à écrire quand on voit que j'ai adoré le tome 1. Que dire? Allie... J'avais aimé son air innocent, ses crises d'angoisse, ses sentiments de jeunesse car elle était nouvelle dans un établissement très particulier. Mais entre temps, la mort, la peur et tellement d'événements sont arrivés dans le tome 1 et au début du tome 2, j'avais donc imaginé une Allie plus forte, plus mature et plus concernée par l'histoire... si je puis dire. Ce qui n'est mais alors pas du tout le cas. Très superficielle la miss...

 


C'est un tome sur "les états d'âme d'une gamine". Du coup au niveau de l'intrigue, RDV au tome suivant car on n'avance pas du tout et ce qui aurait pu être génial comme la Night School si bien amenée dans le quatrième de couverture est à peine développé, je dirai plutôt esquissé. Je n'ai pas retrouvé ce même pouvoir du suspense non plus qu'il y avait dans le tome 1. Le début était pourtant prometteur avec une petite partie de course-poursuite cache-cache, c'était drôlement chouette.  

 


Quel dommage!


J'adore Cimmeria, j'adore l'auteure qui aime la France et les Français mais je suis désolée, vraiment ce tome m'a fait fulminer, mes yeux ont souvent été levé au plafond tellement Allie était énervante. Au moins, j'aurai fait de la gym des yeux pendant ma lecture. D'ailleurs en parlant de yeux, si vous n'avez pas compris que Sylvain avait les yeux les plus bleus du monde alors vous n'avez pas, hum... feuilleter le roman.   


Hormis le trio amoureux dont je fais actuellement une overdose, j'aime toujours autant les autres personnages avec une mention spéciale pour Zoé, petite nouvelle que j'adore et Rachel. J'ai hâte de les voir plus souvent dans les tomes suivants. 


Les événements de Cimmeria sont sympathiques et me font penser de nouveau à Vampire academy de Richelle Mead. Quelques cours de self-defense et d'endurance, un bal et un peu de bagarre malheureusement ce sera la seule comparaison car les cours comme je l'ai dit sont vite expédiés par les "bons" sentiments de la demoiselle, le bal est sympa et la bagarre, disons que la fin est...sympa. J'utilise souvent ce mot pour ne pas blesser en général ça veut dire que j'aime mais bon rien de palpitant... En plus, les héroïnes ne sont... franchement pas du même acabit. 


Niveau rythme, ça peut aller. Il n'est ni lent, ni rapide, pas tellement de surprises enfin bref...


Mon avis est négatif, j'en ai conscience et j'en suis vraiment désolée, je suis comme ça, passionnée et quand je sais qu'il y a du potentiel derrière, des attentes se créent et quand elles ne sont pas satisfaites, c'est vraiment la chute pour moi. Je suis vraiment peinée par ma lecture, j'ai envie de me mettre la tête dans un seau d'eau glacée. 


J'ai hâte de lire le tome 3 pour effacer cet avis de déception car l'intrigue de fond, les décors et les personnages secondaires sont géniaux, il faut vraiment se concentrer là-dessus, il ne faut rien lâcher. Quant à Allie et ses deux tourtereaux peut-être la fin du tome 2 leur aura donné une "claque" -mince je l'ai dit- et que leur trio va être intéressant et ORIGINAL...


Sinon c'est une saga qui me tient toujours autant à coeur, une Allie plus forte et plus responsable et l'affaire est dans le sac!     

 




INFOS SUR LE LIVRE


    * Tome 1, Night School de C.J. Daugherty aux Éditions Robert Laffont, collection "R" , 480 pages.

    * Tome 2, Night School 2, Héritage, novembre 2012, 414 pages.

    * Tome 3, Night School 3, automne 2013. 

 

*** 5 tomes sont prévus ça promet!!!***

 

 

  Sites intéressants:

 

* Site de l'auteure : ICI

* Lien Collection R: ICI

* Livraddict (pour retrouver la fiche du livre et d'autres chroniques, pour ma part je suis realisaude): ICI

 

sur les réseaux sociaux, l'auteure répond alors n'hésitez pas à lui laisser un petit mot gentil!

* Facebook de l'auteure: ICI

* Twitter de l'auteure: ICI

 

 

 

INTERVIEW intéressante de l'auteure par mon ami blogueur Tom de la La Voix du Livre: ICI

 

 

 

Des plans que j'adore:


cimmeria.pngcimmeria-2.pngcimmeria-3.png

et le must!

cimmeria-4.png

Trailer britannique:

 

 

 

  Merci à la Collection "R" pour ce très beau cadeau. Une saga que je vais suivre assurément!

 

collection R


Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Policier: Thriller - Psycho - Suspense
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 23:23

http://livressedeslivres.e-monsite.com/blog/drame-policier-thriller-psychologique-suspense/kaleb-de-myra-eljundir.html

 

Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Policier: Thriller - Psycho - Suspense
commenter cet article
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 19:17

  Mes remerciements aux Éditions J'ai Lu pour le concours qui a été organisé et dont j'ai été une des gagnantes. Une très belle surprise!

 

meurtre-a-shakespeare

 

"Je m’appelle Lily Bard et je mène une petite vie tranquille à Shakespeare, Arkansas, où je me suis installée pour oublier mon passé.
Aujourd’hui, tout a changé. En rentrant, j’ai fait une macabre découverte: le cadavre de mon propriétaire. Après avoir paniqué et mis mes empreintes partout, je me suis éclipsée...

Je n’ai plus le choix, il faut que je retrouve l’assassin avant que l’on ne vienne sortir les squelettes de mon placard…"

 

        

                                                   Extrait 

 

"Je n'avais pas croisé âme qui vive de toute la nuit, mais soudain, je pris conscience que je n'étais pas seule. Quelqu'un remuait dans l'ombre de l'autre côté de la rue"

                                                                                                                (page 11/252)

 



3 BONNES RAISONS


* le décor. J'ai adoré le cadre de l'histoire, un quartier en apparence paisible où tout se voit, tout se sait et dont chacun est susceptible d'être l'assassin.


* la pluralité des personnages. Ils sont nombreux et ont tous une face cachée. L'idée de squelettes dans le placard ne s'attribue pas uniquement à l'héroine Lily bard. 


*l'intrigue. Quel suspense! Qui a tué Pardon Albee? Qui a déposé un rat mort chez Thea? Que de questions! Nous enquêtons comme Lily Bard malgré nous car le danger est omniprésent, prêt à nous sauter à la gorge.

 

 



 

 

MON AVIS

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire... De chez elle, Lily Bard est témoin du transport du cadavre de son propriétaire avec sa propre brouette. N'ayant pas vu l'assassin de nuit, elle mène sa propre enquête au fil de ses visites dans le voisinage chez qui elle fait le ménage. De mauvaises surprises de son passé ressurgissent sans compter que ses voisins ont eux aussi des choses à cacher. Heureusement, elle n'est pas vraiment seule...   

 

Mon ressenti Belle couverture métaphorique que j'interprète comme "Sortir les squelettes du placard" De quoi glacer le sang dans les veines, non?

Ce petit roman (251 pages en format poche) est un coup de coeur pour moi. Une surprise à vrai dire car je n'avais absolument aucune idée de la route où je m'engageais hormis que c'était un roman policier et que je connaissais l'auteure. En effet, j'ai lu de Charlaine Harris quelques tomes de La Communauté du Sud, donc de la Bit-Lit mais certainement pas du Policier. J'ai eu peur du résultat. 


Cependant, Charlaine Harris s'est vraiment bien appliquée dans cette histoire. A savoir que la série Lily Bard existe depuis 1996 à 2001, année de la publication du 1er tome de la Communauté du Sud donc Lily Bard est antérieure et là encore, je ne savais pas. Le style d'écriture est pourtant meilleur dans Lily Bard, je trouve, c'est assez étonnant, à croire que le genre policier lui va comme un gant. C'est écrit simplement et les descriptions très présentes ne m'ont pas ennuyées ce qui est d'habitude le cas lorsque l'auteur s'éternise. 


L'histoire m'a de suite fait penser à l'excellent film Fenêtre sur cour d'Alfred Hitchcock où le voyeurisme est mis en scène avec le héros "coincé" en chaise roulante qui observe ses voisins dans le bâtiment d'en face et se rend compte de la vie cachée de chacun: infidélité, petites habitudes tordues.... et surtout meurtre! Lien fiche film  Dans ce 1er tome de Lily Bard, nous observons aussi à travers l'héroïne Lily la vie des voisins chez qui elle fait le ménage. Le cadre est limité aux "appartements de Shakespeare Garden" . Les personnages sont nombreux impossible de se souvenir de chaque nom et de tenir d'éventuels suspects. On se délecte de comprendre dans les longues descriptions que les voisins ne sont absolument pas honnêtes et tranquilles et que Lily n'est pas au bout de ses peines. 


Lily, au passé trouble, froide et distante pour se protéger est un personnage qui m'a beaucoup plue. Je ne sais pas s'il plaira à tous car il est singulier, pas forcément très sympathique, je dirai humain, fragile et traumatisé. Nous apprenons au fil des pages à connaître Lily, c'est une battante et son travail "faire le ménage" chez les voisins encore une métaphore de son déni d'affronter les fantômes de son passé. Elle fait le ménage chez les autres, les analyse, les jugent pour éviter de se regarder dans le miroir d'ailleurs physiquement elle est marquée. Un personnage que j'ai hâte de retrouver. En plus elle sait s'entourer de mâles sensibles et responsables. N'oublions pas que Charlaine Harris a le sang chaud et que ses histoires s'en ressentent évidement. Ici, elle a été raisonnable, c'était très appréciable, libérateur pour l'héroine et pour nous, quelques échanges..disons chaleureux!

 

Vous l'aurez compris, de bons personnages, un bon cadre et une bonne intrigue où suspense et rythme ont été savamment employés. Bravo Charlaine, c'était un très bon moment de passé et ça change de mes précédentes lectures!

 

Vivement mai prochain pour lire la suite, c'est-à dire une autre enquête de Lily. A vrai dire je n'ai aucune idée de l'histoire suivante ni comment Lily la femme de ménage de Shapespeare va se retrouver sur une nouvelle intrigue policière.  

 

 

  

Mots magiques pour se souvenir du roman:  Body Time, rat mort, viol, brouette, camping-car, Carlton, quadriceps, placard à balai, Norvel, "les Appartements de Shakespeare Garden"...



 

 

 

INFOS SUR LE LIVRE

 

 

Série Lily Bard:

 

Tome 1, Meurtre à Shakespeare de Charlaine Harris, aux Editions J'ai Lu depuis Février 2012, 252 pages.

 

Tome 2,  Fin d'un champion de Charlaine Harris, aux Editions J'ai Lu, à partir du 16 mai 2012.

 

d'autres suivront....

 

* Facebook de l'auteure: lien

* Site du livre sur le site de l'éditeur: lien


 

 

Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Policier: Thriller - Psycho - Suspense
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 12:48

 

la vallée

Un village isolé en Provence, une panne de voiture, et la vie d'une jeune fille et de ses deux compagnons de voyage bascule...Énigmes, légendes et mystérieuses disparitions dans le Sud de la France du début du XXe siècle.

 

Quand trois amis tombent en panne sur une petite route provençale, ils se retrouvent coincés dans le village de Moriac. Hans, fils trop gâté d'un riche industriel, est fou de rage. Il se montre cruellement agressif envers Fee, sa fiancée, et Curt, son ami d'enfance.

Ce dernier a fait une inquiétante découverte: au pied du village se trouve une étrange vallée où, dit-on, ceux qui s'y sont aventurés n'en sont jamais revenus. Or, un touriste parti sur les lieux a disparu...Quel terrible secret cache cet endroit sinistre? Tandis que la tension monte entre les trois jeunes gens, Curt décide de résoudre l'énigme de la vallée maudite...

 


 

 

En quelques mots...  Coincé dans un village isolé face à une vallée angoissante, Curt décide de chercher ce qui a pu arriver aux touristes qui disparaissent et dont aucun villageois ne veut parler. A côté, Curt voit clair dans le jeu de son ami d'enfance, Hans, un horrible personnage et décide de se dresser face à lui pour sortir Fee de son emprise.

 

Mon avis:  Un livre surprenant. Je pensais lire une petite lecture sympathique et divertissante sans grand enthousiame mais j'ai été agréablement surprise. D'abord, cela fait du bien de lire une belle écriture, la traduction est réussie et la langue française est bien mise en valeur. Puis, l'histoire! Cela se passe dans les années 30 mais ça pourrait très bien être d'actualité. L'idée de disparitions dans une vallée perdue dans le Sud de la France est tout à fait vraisemblable, tellement qu'une fois le livre terminé, j'ai fait des recherches sur internet. Je voulais moi aussi aller sur place...quelle folie, non? Quand on sait ce qui arrive aux curieux... Les personnages sont tous très bien développés, certains irritent tandis que d'autres attendrissent. Ils pourraient très bien être le voisin d'à côté tellement ils paraissent réalistes. Le développement de l'histoire est réellement bien tissé, nous voyageons dans les domaines du Sud à recherche de légendes, de témoignages tandis qu'une petite histoire d'amour naît tout à fait naturellement. Je ne parle pas de l'histoire "secondaire" avec Mossieur Hans et sa voiture irréparable. L'individu est tellement méprisant que nous apprécions le voir chercher sa "pièce manquante" partout et nulle part tandis que des choses plus graves, des disparitions ont lieu mais Mossieur, cela ne l'intéresse pas du tout. Au-delà des personnages, de leur passé, de leur caractère, celui qui m'a le plus fait peur est la vallée, le Mont Noir -ou Larin. Quel mystère! Quelle ambiance, celle-ci est décrite tellement bien que nous avons qu'une envie, fuir et... aller plus loin, c'est traumatisant (j'en ai rêvé). Nous sommes tiraillés entre les deux. Cette vallée est complétement personnifiée à se demander si elle n'existe pas réellement dans le Sud de la France. En tous cas, le livre pose des questions et y répond assez bien, même si chacun doit interpréter selon ses propres "croyances". Un livre que je conseille, il est petit, se lit vite mais ne s'efface pas de notre mémoire d'un coup de baguette magique. Je vous aurais prévenue.


3 bonnes raisons de lire ce roman:

* les stéréotypes des personnages: ils ont tous clairement une étiquette et ensemble forment un tout très cohérent. 

 

* l'incroyable histoire du Mont Larin, la peur que cela provoque. Ça m'a vraiment captivée!

 

* le décor: un village du Sud, isolé avec les champs de lavande et les grillons, en pleine chaleur d'été. J'ai connu cela même l'année dernière et quel plaisir d'avoir imaginé pareille histoire! D'ailleurs, n'y a-t-il pas du vrai en réalité???

 

Le hic:  J'aurai préféré un autre dénouement, plus de certitudes sur certains mystères...quoique l'essentiel soit dit...

 

Mots magiques pour se souvenir de ce roman:  argent, brutalité, chaleur, Mont Larin, tombe, pierre noire, fantôme, disparitions, Caillou, légende... 

 


Infos sur le livre:


La vallée des Disparus de Bente Porr, aux Éditions France Loisirs depuis Décembre 2010, 255 pages.

 

Lien du livre chez France Loisirs avec extrait.

Site d'une autre critique bien écrite.

Repost 0
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 14:11

 

le livre sans nom                                 Quatrième page de couverture:


« Bourré de références pop, construit de telle sorte qu’on ne puisse pas arrêter de tourner les pages, ce livre a tout pour lui : de l’humour, de l’amour, de la vengeance, du sexe, de la violence et du bourbon. Anonyme, sers-nous-en un autre, et vite ! » The Telegraph.


Vous désespériez de trouver un équivalent littéraire aux films de Quentin Tarantino, de John Carpenter, de Robert Rodriguez ? Lisez Le Livre sans nom. À vos risques et périls.


 

Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets… Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom… La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique…
Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d’œil à Seven et à The Ring… et voilà le thriller le plus rock’n’roll et le plus jubilatoire de l’année !

 

Diffusé anonymement sur Internet en 2007, cet ouvrage aussi original que réjouissant est vite devenu culte. Il a ensuite été publié en Angleterre puis aux États-Unis, où il connaît un succès fulgurant.

 

" Plus on avance dans le livre et plus une angoisse nous étreint: y aura-t-il assez de survivants dans l'histoire pour qu'on ait le plaisir de lire une suite?" The Booklist

 

Résumé en quelques mots... A Santa Mondega, ville de truands et de règlements de compte façon Western, l'Oeil de la Lune a été volé. Tueurs en série, policiers acharnés, moines, bêtes surnaturelles et même le Seigneur des Ténébres veulent posséder cette pierre afin de régner sur le monde entier.

 

Mon avis: Excellent roman plein de surprise. Le style, second degré confirmé, peut d'abord faire reculer puis se savoure pleinement. Il instaure une distance nécessaire à ce qui va suivre. Ce roman touche à tout: fantastique, horreur, western, amour, policier, arts martiaux... quelle explosion des genres et le pire c'est que TOUS s'imbriquent naturellement, rien n'étonne. Histoire à plusieurs voix, les personnages finissent toujours par se croiser et accomplissent ce qu'ils ont à faire en allant à l'essentiel. Ils sont comiques, stéréotypés à l'extrême, tous malsains, malhonnêtes, le pire de l'espèce humaine et pourtant nous les aimons. Le suspense est happant, à lire avec une main devant un oeil pour avoir moins peur. Aucun mot n'est écrit au hasard, tout sert l'intrigue complètement loufoque "la recherche d'une pierre magique". On peut prendre un papier et un stylo pour tenter l'enquête mais comme les deux policiers, on aurait toujours un train de retard, l'histoire est pleine de rebondissements et de cadavres. Le décor de l'action, Santa Mondega fait froid dans le dos, un mélange de films d'horreur et de western. Mais attention, l'histoire ne fait pas peur en soi car rien n'est réellement pris au sérieux, il y a du sang, des morts mais qui ne vont pas nous mettre mal à l'aise. Si nous nous cachons sous la couette avec ce livre, ce n'est pas tant la présence de la violence ou de la mort mais c'est de savoir ce qui va arriver à nos personnages préférés.

Personnellement, je n'aime ni les westerns, ni les films trop sanguinolents ni les grossièretés mais là dans ce roman, il y a un peu de tout ça et j'adore, je suis tout simplement tombée à la merci de l'auteur. Est-ce que j'arriverai à lire les tomes suivants? C'est si prenant et quel mystère autour de l'auteur. Argh! 

 

3 bonnes raisons de lire ce roman:

* Un OVNI littéraire, on adore ou on déteste , il n'y a pas de demi-mesure.
* La découverte de la ville Sante Mondega où il ne vaut mieux pas jouer les touristes.

*Méli-mélo d'instants de vie des personnages surprenant, captivant, envoûtant.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Infos sur le livre:

 

Le livre sans nom est une trilogie:

* Tome 1, Le livre sans nom, Auteur Anonyme, aux Editions Sonatine, 461 pages. Dispo. depuis Juin 2010.

* Tome 2, L'oeil de la lune, aux Editions Sonatine depuis Janvier 2011, de 472 pages

* Tome 3, Le cimetière du diable, aux Editions Sonatine à partir du 9 Juin 2011, de 400 pages.

 

Groupe ouvert des fans de Bourbon Kid, link.

 

 

Le profil sur facebook, "The Bourbon Kid" est l'auteur anonyme, il répond toujours quand on lui écrit mais ne divulguera pas son identité.

 

Repost 0
Ecrit par Aude de Livresse des livres - dans Policier: Thriller - Psycho - Suspense
commenter cet article